DIRECT. Suivez le discours de François Hollande sur l'emploi

Au lendemain de la mobilisation contre la loi travail, le président de la République s'exprime depuis une entreprise de Seine-et-Marne.

Ce direct est terminé.

avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Au lendemain de la mobilisation contre la loi Travail a fait descendre dans la rue entre 224 000 et 500 000 personnes, le président de la République se déplace à Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne), jeudi 10 mars, pour parler de l'emploi. Il doit visiter l'entreprise Forsee Power, spécialisée dans les énergies renouvelables et devrait prendre la parole. Une intervention à suivre en direct sur francetv info. 

De son coté Manuel Valls continue de consulter et des pistes de changement du texte apparaissent : recul sur la durée du travail des apprentis, possible taxation des CDD...

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#TRAVAIL

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TRAVAIL

23h13 : En France, 25% des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage. À quoi ressemble leur quotidien ? Le reportage de France 2.




(FRANCE 2)

22h39 : Voici nos conseils de lectures du jour :

• Explosifs, exfiltration et chiffre bidon... Yann Thompson vous parle de Christophe Naudin, expert en polémiques

• La Banque centrale européenne a dévoilé une flopée de nouvelles mesures de soutien à l'économie européennes. Voici ce qu'il faut comprendre de ces annonces

• A Lille, "la colère des jeunes est la même qu'il y a dix ans" contre le CPE. Loi Travail : Marie-Adélaïde Scigacz était dans la manifestation lilloise contre la loi Travail.

22h28 : Devant les micros, c'est Myriam El Khomri qui est chargée de défendre la loi Travail. Mais depuis des semaines, les véritables instigateurs du projet de réforme s'appellent Manuel Valls et Emmanuel Macron. France 2 vous raconte l'historie secrète d'une ministre hors-jeu.


Loi El Khomri : l'histoire secrète d'une ministre hors-jeu(FRANCE 2)

21h07 : Il est un peu plus de 21 heures. Voici le point sur l'actualité :

• Au lendemain des manifestations contre la réforme du Code du travail, François Hollande a exclu un retrait du projet de loi, qui sera "présenté au Conseil des ministres le 24 mars". Il a cependant assuré qu'il y aura "forcément" des "corrections a établir".

Le virus Zika peut provoquer une grave infection du cerveau chez l'adulte, pouvant occasionner un coma, avertissent des médecins français.

La juge des tutelles a tranché. Rachel Lambert a été nommée tutrice de son mari Vincent, hospitalisé dans un état végétatif depuis 2008. Ses parents, opposés à un arrêt des soins contrairement à son épouse, vont faire appel de la décision.

• Martin Fourcade a obtenu sa quatrième médaille d'or au championnat du monde d'Oslo (Norvège) sur l'Individuel 20 kilomètres.

18h43 : De possibles concessions, un dialogue avec les organisations, une unité affichée... Le gouvernement tente de répondre à la contestation au lendemain des manifestations qui ont rassemblé au moins 224 000 personnes dans toute la France. Francetv info vous explique comment.

18h04 : Il est 18 heures, le moment de faire un point sur l'actualité de cet après-midi :

• Au lendemain des manifestations contre la réforme du Code du travail, François Hollande a exclu un retrait du projet de loi, qui sera "présenté au Conseil des ministres le 24 mars". Il cependant a assuré qu'il y aura "forcément" des "corrections a établir".


• Martin Fourcade a obtenu sa quatrième médaille d'or au championnat du monde d'Oslo (Norvège) sur l'Individuel 20 kilomètres.

La juge des tutelles a tranché. Rachel Lambert a été nommée tutrice de son mari Vincent, hospitalisé dans un état végétatif depuis 2008. Ses parents, opposés à un arrêt des soins contrairement à son épouse, vont faire appel de la décision.

Un homme a été tué par balles et un autre blessé sur le parking de la clinique Saint-Jean de Montpellier (Hérault). Un troisième homme, suspecté d'être l'auteur des tirs, a été arrêté.

17h56 : "Souplesse, sécurité, négociation." François Hollande a énoncé les principes de la réforme du Code du travail lors de sa visite d'une entreprise en Seine-et-Marne. Il a par ailleurs exclu un retrait du projet de loi, qui sera "présenté au Conseil des ministres le 24 mars."

(FRANCE TELEVISIONS)

17h36 : François Hollande continue sa visite de l'entreprise Forsee Power à Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne). Lors d'une table ronde, il a assuré qu'il y aura "forcément" des "corrections a établir" sur le projet de réforme du Code du travail.

17h07 : Et ce sera le mot de la fin. François Hollande vient de finir sa prise de parole.

17h07 : "Le CDI doit être la voie normale pour entrer dans l'entreprise."

17h04 : "Souplesse, sécurité, négociation." Telles sont les principes de la loi Travail, selon François Hollande.

17h03 : "Jusqu'à la fin du quinquennat, la jeunesse aura autant de ressources dégagées que possible, parce qu'elle est notre avenir."

17h01 : "Tous les principes du droit du travail seront respectés" avec la réforme du Code du travail.

17h00 : Au lendemain de la mobilisation contre la loi Travail, le président de la République s'exprime depuis une entreprise de Seine-et-Marne. C'est à suivre ici.

14h02 : Il est 14 heures. Quels sont les gros titres de l'actualité ?

La juge des tutelles a tranché. Rachel Lambert a été nommée tutrice de son mari Vincent, hospitalisé dans un état végétatif depuis 2008. Ses parents, opposés à un arrêt des soins contrairement à son épouse, vont faire appel de la décision, selon le Progrès.

Un homme a été tué par balles et un autre blessé sur le parking de la clinique Saint-Jean de Montpellier (Hérault). Un troisième homme, suspecté d'être l'auteur des tirs, a été arrêté.


• Au lendemain des manifestations contre sa réforme, Myriam El Khomri assure qu'il faut "entendre" les"incompréhensions" et les "doutes" que suscitent le projet. La ministre du Travail annonce que la surtaxation des CDD est une piste qui va être étudiée.

• Si elle est confirmée, la fuite serait inédite par son ampleur. La chaîne d'information Sky News affirme avoir mis la main sur des documents contenant les noms de 22 000 membres du groupe Etat islamique. Certains experts émettent tout de même des doutes sur leur authenticité.

13h46 : Pendant les négociations à Matignon sur le projet de loi El Khomri, les syndicats ont été surpris d'entendre plusieurs fois gratter à la porte de la salle de réunion. Ils ont ensuite compris que ces bruits venaient en fait du chien du Premier ministre, un petit berger des Pyrénées nommé "Largo", raconte RTL.

12h26 : Faut-il taxer davantage le recours au CDD, comme le suggère le gouvernement ? La ministre du Travail assure que la piste qui consisterait à imposer davantage les entreprises qui ont recours à des contrats à durée déterminée est "sur la table". C'est à vous de donner votre avis en répondant à notre question du jour.

12h00 : Il est midi. Voici les principaux titres développés par francetv info :

La juge des tutelles a tranché. Rachel Lambert a été nommée tutrice de son mari Vincent, hospitalisé dans un état végétatif depuis 2008. Contrairement aux parents de son époux, elle est favorable à l'arrêt des soins.

• Au lendemain des manifestations contre sa réforme, Myriam El Khomri assure qu'il faut "entendre" les "incompréhensions" et les "doutes" que suscitent le projet. La ministre du Travail annonce que la surtaxation des CDD est une piste qui va être étudiée.

Si elle est confirmée, la fuite serait inédite par son ampleur. La chaîne d'information Sky News affirme avoir mis la main sur des documents contenant les noms de 22 000 membres du groupe Etat islamique. Certains experts émettent tout de même des doutes sur leur authenticité.

Une fusillade a fait cinq morts en Pennsylvanie (Etats-Unis). Les victimes ont été touchées lors d'une fête organisée dans le jardin d'une maison de Wilkinsburg, dans la banlieue de Pittsburgh. Trois autres personnes ont été blessées.

11h11 : Ils étaient encore enfants quand, en 2006, leurs aînés ont obtenu l'abandon du contrat première embauche. Aujourd'hui, ils demandent à leur tour le retrait du projet de réforme du Code du travail, qu'ils accusent de précariser les travailleurs qu'ils seront bientôt. J'ai passé la journée d'hier à Lille, aux côtés des étudiants mobilisés contre la loi Travail.




(JULIEN PITINOME / NURPHOTO / AFP)

10h12 : Manuel Valls recevra, vendredi 11 mars à Matignon, l'Unef et les organisations de jeunesse (source gouvernementale).

10h12 : Manuel Valls recevra demain à Matignon les organisations de jeunesse, annoncent Le Monde et BFMTV. Najat Vallaud-Belkacem avait évoqué cette rencontre un peu plus tôt sur France 2.

09h33 : "La jeunesse qui souffre le plus n'est pas dans la rue."

Ancien leader de la CFDT, François Chérèque estime que la mobilisation des jeunes contre la loi Travail est "comparable" à celle de 2006 contre le contrat première embauche (CPE). "L'inquiétude est la même", juge-t-il sur LCI.


09h23 : Oui, l'option de la surtaxation des CDD est "sur la table", mais rien n'est acquis. C'est ce qu'indique ce matin Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement. Il "ne sait pas si cette question aboutira à un accord sur ce point", indique-t-il sur Radio Classique et Paris Première.

08h35 : "Une mobilisation sérieuse qu'il faut écouter" . C'est ainsi que Najat Vallaud-Belkacem a qualifié, ce matin sur France 2, les manifestations organisées hier contre la loi Travail. La ministre a aussi annoncé que les organisations de jeunesse seront reçues à Matignon "dans les prochains jours".



(FRANCE 2)

08h11 : La loi Travail fait aussi la une de vos hebdomadaires cette semaine. "Une menace ?", s'interroge Challenges. "Travailler", "se loger", "emprunter", "se soigner"... L'Obs en profite pour se demander à quoi ressemble la "vie sans CDI".





(CHALLENGES / L'OBS)

08h05 : "Je ferai tout, le moment venu, pour que mon nom soit associé à une réforme juste et nécessaire."

Myriam El Khomri conclut son intervention sur France Info en évoquant les critiques à son encontre. "Je ne suis pas pour m'apitoyer sur mon sort, explique-t-elle. Il faut avancer." La ministre déplore par ailleurs "l'emballement médiatique" autour de son "malaise", la semaine dernière.

08h02 : Myriam El Khomri commente la présence de l'un de ses anciens conseillers, Pierre Jacquemain, dans le cortège hier à Paris. Cette ancienne "plume" est devenu l'une des figures de la contestation au projet de réforme du code du travail. "C'est un militant proche de Jean-Luc Mélenchon, explique-t-elle. Je ne suis pas là pour commenter son plan média." La ministre assure "entendre" les "divergences" à gauche, mais juge sa réforme "nécessaire".




(VINCENT DANIEL / FRANCETV INFO)

07h58 : "Il y a une philosophie nouvelle portée dans cette loi : comment pouvons-nous permettre des adaptions au plus près du terrain (...) afin d'améliorer la compétitivité de notre pays et protéger les salariés."

07h52 : Myriam El Khomri reconnaît que la piste d'une "surcotisation" pour les employeurs qui ont recours à des CDD est "posée sur la table". "Elle a un lien avec le projet de loi parce qu'elle vise à réduire la précarité", explique la ministre du Travail sur France Info.




(FRANCE INFO)

07h47 : "Nous ne sommes pas dans une bataille de chiffres. Il y a des critiques qui s'expriment, des incompréhensions, des doutes sur cet avant-projet de loi. Il faut les entendre. D'ailleurs, ça a été ma méthode depuis le début."

Au lendemain de la mobilisation contre son avant-projet de loi, Myriam El Khomri appelle sur France Info à trouver "un juste point d'équilibre" autour de la réforme du code du travail.

07h43 : "C'est une mobilisation sérieuse qu'il faut écouter. Le gouvernement est complètement dans le dialogue (...) et il va continuer à l'être."


Najat Vallaud-Belkacem, invité de France 2, revient sur la mobilisation contre la loi Travail. "Une petite centaine d'établissements" ont été bloqués hier, explique la ministre de l'Education nationale. "Il faut entendre ce que [les lycéens et les étudiants] ont à nous dire et rassurer", ajoute-t-elle.



(FRANCE 2)

07h05 : Vos quotidiens régionaux consacrent eux aussi une large place aux manifestations contre la réforme El Khomri. "Coup de semonce contre la loi Travail", titre par exemple Sud Ouest. "N'est-ce que le début ?", s'interroge La Voix du Nord : l'Unef, principal syndicat étudiant, a déjà appelé à se mobiliser à nouveau le 17 mars. Sept syndicats ont par ailleurs prévu une journée de grèves et de manifestations le 31 mars.



(SUD OUEST / LA VOIX DU NORD)

07h00 : Evidemment, dans vos kiosques, vos journaux n'ont pas tous la même analyse sur la mobilisation contre la loi Travail. Libération voit dans les manifestations d'hier "un avertissement", "un tour de chauffe inquiétant pour le gouvernement". Sans surprise, Le Figaro est plus réservé. Face à une "mobilisation en demi-teinte", le journal préfère consacrer sa une au terrorisme.



(LIBERATION / LE FIGARO)