DIRECT. Loi Travail : la manifestation parisienne a mobilisé entre 19 000 et 60 000 personnes

Environ 2 000 fonctionnaires de police ont été mobilisés, jeudi dans le quartier de la Bastille, et des mesures "d'interdictions de paraître" ont été prises contre "une centaine de personnes".

Les manifestants sont partis de la place de la Bastille à Paris, le 23 juin 2016.
Les manifestants sont partis de la place de la Bastille à Paris, le 23 juin 2016. (ALAIN JOCARD / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

La mobilisation est en baisse. Entre 19 000 et 20 000 personnes, selon la police, et 60 000 personnes, selon les syndicats, ont manifesté à Paris, jeudi 23 juin. Au terme d'un bras de fer avec le gouvernement, les syndicats opposés au texte ont obtenu le droit de manifester. Initialement, le défilé parisien n'était pas censé être une date-clé de la mobilisation contre le projet de loi, dans un contexte d'essoufflement du mouvement lancé début mars. Mais l'annonce de l'interdiction du défilé a changé la donne et a suscité un tollé côté syndical et politique.

Une manifestation de Bastille à Bastille est donc prévue. Le parcours, proposé par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, sera resserré sur 1,6 km. Il démarre de la place de la Bastille, tourne autour du bassin de l'Arsenal puis revient à la célèbre place. A l'origine, les syndicats voulaient marcher de Bastille à Nation. Mais la préfecture de police de Paris avait proposé un rassemblement "statique" place de la Nation afin de "mieux sécuriser la manifestation." La pression est montée d'un cran mercredi 22, lorsque la préfecture a interdit le défilé, une première depuis 1962, avant une volte-face du ministère de l'Intérieur.

Plus de 2 000 fonctionnaires de police sont mobilisés et des mesures d'"interdictions de paraître" ont été prises contre "une centaine de personnes", selon le préfet de police de Paris. Bernard Cazeneuve a averti : "Aucun débordement, aucune violence, ne seront tolérés." Pour Manuel Valls, "chacun devra faire preuve de la plus grande responsabilité afin d'éviter que les violences ne se reproduisent."

Quatre-vingt-quinze personnes ont été interpellées, notamment pour détention d'objets pouvant servir de projectiles, en amont de la manifestation parisienne, jeudi en début d'après-midi.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#TRAVAIL

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TRAVAIL

23h56 : Un lycéen a été condamné cet après-midi par le tribunal correctionnel de Nanterre à 175 heures de travail d'intérêt général pour avoir participé à des violences début avril devant son lycée à Levallois-Perret, dans le cadre des manifestations contre la loi Travail. Un autre a été relaxé.

23h53 : Comme à chaque manifestation, les estimations sur la mobilisation de ce jeudi 23 juin font le grand écart. 60 000 manifestants selon les syndicats, trois fois moins selon la police. Qui dit vrai ? France 2 a donc accompagné le monsieur comptage de la CGT... et a préféré opter pour une autre méthode.

20h12 : Voici un point sur l'actualité à l'heure du JT de 20 heures de France 2, qui s'est mis à l'heure anglaise à l'occasion du Brexit (une édition à suivre en direct sur notre site) :

La mobilisation est en baisse. Environ 70 000 manifestants ont défilé dans toute la France pour protester contre la loi Travail, selon la police. De son côté, le secrétaire général de la CGT, revendique "plus de 200 000 manifestants". Et 113 personnes ont été interpellées.

C'est historique. Le gouvernement colombien et la guérilla des Farc ont signé un accord sur un prochain cessez-le-feu définitif et le désarmement de la rébellion lors d'une cérémonie officielle à La Havane.

Depuis 8 heures (heure française), les Britanniques votent pour le référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Si vous avez besoin d'un récapitulatif sur ce scrutin, c'est par ici.


Vingt départements sont placés en vigilance orange pour des risques d'orage.

19h11 : Les syndicats estiment avoir gagné le rapport de force avec le gouvernement. "Cette manifestation est là pour peser sur le projet de loi Travail", a dit Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, aux journalistes présents à l'avant du cortège. Il donne rendez-vous pour le 28 juin, lors d'une prochaine mobilisation syndicale.




(FRANCETV INFO et REUTERS)

18h49 : "La manifestation s'est déroulée dans des conditions optimales. Il n'y a pas eu de casse, il n'y a pas eu de heurts, voilà comment se sont passées les choses aujourd'hui et je m'en réjouis."

Bernard Cazeneuve s'exprime sur la manifestation contre la loi Travail qui a eu lieu à Paris.

18h30 : Il s'agit de l'une des mobilisations les moins fortes depuis le début de la contestation en mars, d'après ces chiffres. Outre 20 000 manifestants parisiens environ recensés par la préfecture de police, contre 60 000 selon les syndicats, 50 000 personnes se sont mobilisées ailleurs en France, dans 120 rassemblements et défilés.

18h24 : nviron 70 000 personnes ont manifesté contre la loi Travail et 113 personnes ont été interpellées dans toute la France, annoncent les autorités.

18h02 : Voici un nouveau point sur l'actualité :

La manifestation contre la loi Travail s'est déroulée sans violence. Entre 19 000 (selon la police) et 60 000 personnes (selon les syndicats) ont défilé à Paris.


Depuis 8 heures (heure française), les Britanniques votent pour le référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union européenne. Si vous avez besoin d'un récapitulatif sur ce scrutin, c'est par ici. La presse britannique prend, elle, position.

Un homme a été abattu dans un cinéma en Allemagne, après avoir tiré en l'air avec un pistolet d'alarme. Il n'aurait blessé personne.

Vingt départements sont placés en vigilance orange pour des risques d'orage.

17h24 : Effectivement @anonyme, Michel Rocard donne une interview au Point (lien abonné), dans lequel il sermonne notamment Manuel Valls et Emmanuel Macron : "La conscience de porter une histoire collective a disparu, or, elle était notre ciment. Macron comme Valls ont été formés dans un parti amputé. Ils sont loin de l'histoire."

17h22 : Pas un mot de l'interview grinçante et qui fait mouche de Michel Rocard dans Le Point ?

17h17 : ça tappe sur les grilles #manif23juin #LoiTravail

17h17 : on entend les premières détonations, les crs prennent place boulevard richard lenoir #manif23juin

17h17 : un groupe crie "République République" et tente de se diriger vers la place de la République #manif23juin

17h17 : La manifestation parisienne s'était déroulée jusque-là dans le calme, mais des individus tentent désormais de rejoindre la place de la République. Ils sont bloqués par les forces de l'ordre.

16h28 : les crs qui se plaçaient autour de la colonne reculent jusqu'au trottoir sous les "casse-vous"#manif23juin

16h28 : les crs disent aux manifestants d'évacuer la route, la circulation va reprendre bientôt #manif23juin

16h28 : ça y est tout le cortège est revenu à Bastille, les manifestants restent sur la place #manif23juin #LoiTravail

16h28 : des manifestants continuent d'arriver sur la place de la Bastille #manif23juin #LoiTravail

16h28 : Notre journaliste sur place indique que le rassemblement contre la loi Travail est en train de se disperser. Mais il reste des manifestants sur la place.

16h23 : Les principales organisations syndicales ont annoncé de leur côté 60 000 participants. La mobilisation a donc perdu en intensité. Lors de la précédente manifestation, le 14 juin, la préfecture de police avait compté entre 75 000 à 80 000 manifestants (et les syndicats en avaient dénombré... un million).

16h15 : La préfecture de police annonce entre 19 000 et 20 000 manifestants à Paris.

16h10 : Mais c'est incroyable de s'enferrer ainsi dans un projet de loi dont personne ne veut... sauf le patronat, ce qui est un comble pour une loi émanant d'un gouvernement "de gauche". C'est du suicide politique...

16h10 : Cette manif contre la loi Travail est un vrai fiasco !

16h10 : Et dire que les syndicats faisaient les fiers hier !!

16h10 : Tout ça pour ça... Des heures de débat pour cette journée ridicule...

16h10 : Dans les commentaires, vous êtes plutôt sévères avec la manifestation et avec les syndicats organisateurs.

16h06 : Une manifestation de Bastille à Bastille. Voici les images vues de haut du départ du cortège de la manifestation contre la loi Travail.


(REUTERS)

15h47 : "c'est à contre-sens le bon sens" chantent avec humour les manifestants #manif23juin #LoiTravail

15h47 : mais en face la fin de la manifestation rebrousse chemin. Ça n'a ni queue ni tête #manif23juin

15h47 : une partie de la #manif23juin repart pour un tour

15h47 : Mark "un piétinement cette manif, on continue où on peut continuer, la lutte s'arrête pas"#manif23juin

15h46 : Les manifestants sont moins nombreux que lors des précédentes manifestations, mais ils restent motivés. Certains sont repartis pour un tour autour du bassin de l'Arsenal.

15h44 : La manifestation parisienne contre la loi travail a réuni 60 000 participants, selon un décompte fourni par FO et la CGT. Le 26 mai, les organisateurs avaient annoncé 100 000 manifestants à Paris. Ils avaient revendiqué un million de personnes le 14 juin dans la capitale.

15h41 : "En être à faire une manifestation dans un manège - peut-être qu'on va voir un pompon tomber du Génie de la Bastille -, c'est à la fois drolatique et méprisant vis-à-vis des citoyens, vis-à-vis des syndicalistes."

Cécile Duflot s'est désespérée sur BFMTV de devoir manifester dans un "manège" contre la loi Travail. "Il y a quelque chose de fou dans le rapport à la démocratie", a estimé l'ancienne ministre.

15h35 : Seulement 60 000 manifestants à Paris contre la loi Travail, indique Force ouvrière.

15h31 : Denis et Bruno "c'est fini là, ça se disloque, ils nous ont eu, on va occuper encore un peu la place" #manif23juin

15h31 : Kevin "on est beaucoup à ne pas l'avoir fait le parcours, moi je suis resté sur la place, beaucoup ne sont pas venus aussi"

15h31 : place de la Bastille peu peuplée alors que les derniers partent et que les premiers arrivent #manif23juin

15h31 : Kevin #en 15ans de militantisme j'ai jamais vu ça, c'est indigne d'avoir accepté ce parcours" #manif23juin

15h31 : La place de la Bastille est clairsemée alors que la tête du cortège est arrivée, indique notre journaliste présent à la manifestation.

15h23 : Alors que les opposants défilent à nouveau pour manifester leur désaccord, Hollande persiste et affirme que le projet de loi Travail ira "jusqu'au bout".




(FRANCETV INFO)

15h19 : Coups de marteau sur les vitres de Giboire à #Rennes. 3 casseurs ont tenté de rentrer #manif23juin #LoiTravail

15h19 : Avenue Janvier, agence MMA #rennes

15h19 : Crédit Agricole, rue Saint-Helier #Rennes

15h21 : De nombreuses dégradations ont été commises à Rennes après la manifestation d'opposants à la loi Travail. Entre 1 500 (selon la préfecture) et 3 000 personnes (selon la CGT) se sont rassemblées. Et quelque 300 jeunes, dont certains encagoulés ont commis des dégradations (vitrines cassées et poubelles brûlées). Plus de précisions sur France 3 Bretagne.

15h11 : il fait de plus en plus chaud et le manque d'eau se fait sentir #manif23juin

15h11 : ça repart !... A pas de fourmis #manif23juin #LoiTravail

15h11 : la manifestation devient statique aux abords de la place de la Bastille #manif23juin

15h11 : des manifestants déjà arrivés à Bastille font demi tour #manif23juin #LoiTravail

15h11 : et maintenant ? Le début du cortège est arrivé à Bastille, la queue n'est pas encore partie