DIRECT. La loi Travail adoptée en deuxième lecture à l'Assemblée, en l'absence de motion de censure

Le projet de loi repart au Sénat pour une nouvel examen.

Claude Bartolone, président de l\'Assemblée nationale, le 6 juillet 2016. 
Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, le 6 juillet 2016.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Il n'y a pas eu motion de censure contre le gouvernement, mercredi 6 juillet, au lendemain du second recours à l'article 49.3 sur le projet de loi Travail. Le texte est donc adopté en deuxième lecture, a annoncé son président, le socialiste Claude Bartolone. Le projet de loi repart pour un nouvel examen au Sénat.

La motion de censure de gauche échoue encore. Les députés frondeurs du PS ont à nouveau échoué à déposer une motion de censure de gauche, à deux signatures près, comme lors du premier examen du texte à l'Assemblée. L'opposition de droite avait, elle, renoncé la veille à déposer une motion de censure.

Valls admet qu'il n'a plus qu'une "majorité relative". Le Premier ministre a reconnu que son gouvernement ne disposait plus que d'une "majorité relative" à l'Assemblée nationale.

La balle retourne dans le camp du Sénat. 
La haute assemblée examinera le projet de loi le 13 juillet en commission et le 18 en séance publique. L'Assemblée devrait ensuite procéder le 20 juillet à la lecture définitive du texte. Le projet de loi devrait être voté à quelques heures de la pause estivale.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#TRAVAIL

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TRAVAIL

23h26 : Quels sont les articles qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui sur francetv info ?

"Comment j'ai quitté l'enfer de Daech." Kocila Magdeche vous raconte le périple d'une jeune française, de retour de Syrie avec son fils.

Durée du travail, heures sup, licenciements économiques… Anne Brigaudeau vous explique ce que la loi Travail va changer pour vous.

Cryo, Lego, Euro... Fabien Magnenou a rédigé le journal de bord du pays de Galles, équipe surprise qui a été éliminée ce soir en demi-finales par le Portugal.

19h49 : Bonsoir @anonyme. Effectivement, après son adoption à l'Assemblée, le projet de loi porté par Myriam El Khomri repart désormais au Sénat, à majorité de droite, en vue d'une adoption définitive par l'Assemblée le 20 juillet.

19h49 : Je rêve ou le projet de loi travail retourne au Senat ?

19h00 : "Nous, parlementaires (...), considérons que le deuxième recours à l'article 49-3 de la Constitution, par un gouvernement issu de la gauche, sur un texte portant réforme du Code du travail, est un acte très grave"

La motion de censure de gauche, à laquelle il a manqué, comme en mai, deux signatures pour pouvoir être déposée, a été paraphée par 56 députés. Certains noms ont changé, mais pas ceux des anciens ministres Benoît Hamon, Aurélie Filipetti et Cécile Duflot.

16h34 : Durée du travail, licenciements économiques, heures sup ... Vous êtes un peu perdu sur la loi Travail ? Voici ce qu'elle risque de changer concrètement pour vous.

16h03 : La motion de censure de gauche n'a finalement pas obtenu assez de signatures pour être adoptée. Mais des députés socialistes l'ont soutenue, malgré les menaces de sanctions. Pensez-vous que le PS doit exclure les frondeurs ? C'est la question du jour du Grand Soir 3.

15h25 : La loi Travail est adoptée par l'Assemblée nationale, faute de motion de censure de gauche. Les députés frondeurs n'ont réuni que 56 des 58 signatures nécessaires, a précisé l'élu socialiste, Christian Paul.

15h24 : Les députés frondeurs échouent à nouveau à déposer une motion de censure contre le projet de loi Travail, à deux signatures près.

15h11 : Bonjour @12. Les élus de gauche ont jusqu'à 15h15 pour trouver les 58 signatures nécessaire pour déposer une motion de censure. BFM TV s'est procuré le texte qui devrait être présenté si le nombre de députés requis est atteint.

15h11 : A quelle heure saurons nous si la motion de censure est déposée?

13h30 : Après le passage en force de la loi Travail avec l'usage de l'article 49.3, une motion de censure pourrait être déposée par les députés PS frondeurs. Malgré les menaces d'exclusion du Parti. Mais que risquent vraiment ces députés dissidents ? Notre journaliste Juliette Duclos vous répond.

10h08 : François Hollande "a cédé sur tout depuis des mois et des mois. Cette loi Travail, c'est vraiment le symbole du quinquennat de François Hollande : imposture et incompétence". Sur RTL, François Fillon (Les Républicains) n'a pas ménagé le président François Hollande.



(RTL)

09h22 : C'est le moment de prendre son petit-déjeuner avec un point sur l'actu :

Les opposants à la loi Travail ont été moins nombreux dans les rues, hier, pour la 12e et dernière journée de mobilisation avant l'été, au moment où le gouvernement avait recours au 49.3 pour faire adopter ce projet. Voici ce que le texte risque de changer.

Coup d'envoi, ce soir à 21 heures, de la première demi-finale de l'Euro. Le Portugal part favori face au pays de Galles, surprenant demi-finaliste. Ça vous laisse du temps pour lire notre article consacré au duel Bale-Ronaldo.


• La contrôleure générale des prisons dresse un bilan critique des premiers regroupements d'islamistes dans un rapport publié ce matin. Voici les trois questions qu'elle soulève.

• Le 70e festival d'Avignon s'ouvre aujourd'hui. Cette édition est marquée par le grand retour de la Comédie-Française dans le Palais des papes.

08h53 : Hollande et Valls passe la loi Travail avec la force, le 49.3 antidémocratique, cette loi Travail qui est une loi de droite... La droite se frotte les mains, c'est la gauche qui la leur donne. Hollande et Valls doivent démissionner .

08h53 : Pas fou le Valls ! Il a choisi le début des vacances et l'euro 2016 pour ses 49.3 . Les Francais pensent à autre chose !

09h02 : La loi Travail devrait bientôt être adoptée. Sauf motion de censure, le texte controversé sera adopté, ce soir, à l'Assemblée nationale. Alors, qu'est-ce qui va changer ?




(FRANCE 2)

08h29 : Au lendemain du recours au 49.3, François Fillon donne son opinion sur la loi Travail sur RTL : "C'est vraiment le symbole du quinquennat de François Hollande : imposture et incompétence."

07h09 : Le recours au 49.3, hier par Manuel Valls, est décortiqué par Le Figaro et L'Humanité, ce matin. Combat des deux unes.





06h09 : Voici l'essentiel de l'actualité de ce mercredi 6 juillet :

Les opposants à la loi travail ont été moins nombreux dans les rues, hier, pour la 12e et dernière journée de mobilisation avant les vacances d'été, au moment où le gouvernement avait recourt au 49.3 pour faire adopter ce projet. Ils étaient 30 000 en France, selon les autorités.


• Organisation et prise en charge "disparates" et balbutiantes : la contrôleure générale des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, dresse un bilan critique des premiers regroupements d'islamistes en prison dans un rapport publié ce matin.

"Ce que je ne peux pas, c'est endosser l'habit de l'homme providentiel et présidentiel."Nicolas Hulot a annoncé hier soir qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle de 2017.


Première demi-finale de l'Euro ce soir. Le Portugal part favori face au Pays de Galles, surprenant demi-finaliste puisqu'il n'avait encore jamais participé à l'Euro. Coup d'envoi à 21 heures.