DIRECT. Loi Travail : la manifestation à Paris a réuni 6 500 à 7 500 personnes, selon la police, 45 000, selon la CGT

Manuel Valls a de nouveau engagé la responsabilité de son gouvernement sur le projet de loi Travail.

Voir la vidéo
LCP / FRANCETV INFO

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

C'était la douzième et dernière manifestation contre le projet de loi Travail, avant les vacances d'été, selon le patron de Force ouvrière. Entre 6 500 et 7 500 manifestants ont défilé à Paris, selon la préfecture de police, alors que le texte revenait en débat à l'Assemblée nationale. La CGT, elle, a dénombré 45 000 personnes. Une participation en nette baisse.

Valls recourt à nouveau au 49.3. Manuel Valls a engagé à nouveau la responsabilité de son gouvernement. Le Premier ministre a annoncé à la tribune de l'Assemblée nationale, mardi 5 juillet, que l'exécutif a décidé de recourir à l'article 49.3 de la Constitution, alors que le projet de loi était revenu en discussion devant les députés.


Pas de motion de censure de la droite. Le groupe Les Républicains a annoncé qu'il ne déposerait pas de motion de censure, comme il l'avait fait lors du premier examen du texte. A gauche de l'hémicycle en revanche, des députés ont dit leur intention d'en déposer une. Reste que, si aucune motion de censure n'est déposée dans les 24 heures, le projet de loi sera définitivement adopté.


Une Nuit debout à 19 heures. Le mouvement, né de l'opposition au texte, a donné rendez-vous à ses partisans près de l'Assemblée nationale.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TRAVAIL

21h31 : Des observateurs mandatés par l'ONG Amnesty International ont surveillé, pour la première fois depuis le début du mouvement, le déroulement de la manifestation parisienne contre la loi Travail. Plus de détails dans notre article.




(MAXPPP)

20h34 : Bonsoir @FredParis, il s'agit d'une mesure de sécurité en raison de la manifestation contre la loi Travail, comme l'explique la RATP sur son site. Il n'y a pas d'heure annoncée pour la reprise du trafic. Les manifestants sont toujours à proximité de l'Assemblée nationale.

20h25 : "Non, non, Rocard n'aurait pas affronté comme cela une majorité syndicale à coups de triques, n'aurait pas fait matraquer des manifestants, n'aurait pas permis tout ça, comme Premier ministre"

Jean-Luc Mélenchon a réfuté sur BFM TV le fait que Manuel Valls soit le "fils spirituel" de Michel Rocard, dont le courant de pensée fait "maintenant figure quasiment de gauchisme à côté" de Manuel Valls ou d'Emmanuel Macron.

19h31 : La nouvelle journée de mobilisation contre la loi Travail à Paris a réuni moins de manifestants. Le défilé s'est déroulé encore une fois sous bonne surveillance policière et quelque arrestations ont été effectuées devant l'Assemblée.


(FRANCETV INFO)

19h14 : Bonjour @Gilou. Pour déposer une motion de censure à l'Assemblée, il faut 58 signataires. Les députés de gauche opposés au texte auront donc besoin de se rassembler, des députés du Front de gauche aux socialistes frondeurs, en passant par les écologistes. Pouria Amirshahi n'a donc pas l'intention de faire concurrence à André Chassaigne.

19h14 : Je ne comprends pas l'initiative du député Amirshahi, une motion est déjà déposée par André Chassaigne, non ?

19h05 : Il reste quelques manifestants aux abords de l'Assemblée nationale, venus protester contre l'utilisation du 49.3 par le gouvernement pour faire passer la loi Travail.

18h33 : Le députéPouria Amirshahi (ancien socialiste), présent à la manifestation contre la loi Travail, souhaite une motion de censure de gauche à l'encontre du gouvernement, comme il le confie à notre journaliste Juliette Duclos.

18h25 : La mobilisation contre la loi Travail s'essouffle avec l'arrivée de l'été. Selon les autorités, seules 30 000 personnes ont défilé en France. Francetv info vous raconte cette nouvelle journée de mobilisation.




(CITIZENSIDE / SERGE TENANI / AFP)

17h55 : Environ 30 000 personnes ont manifesté partout en France, selon le ministère de l'Intérieur.

17h51 : Quelques dizaines de personnes se sont rendues devant l'Assemblée nationale après la manifestation contre la loi Travail. Une forte présence policière les y attendait.

16h52 : A tous les députés opposés à la loi Travail : ayez le courage de vos opinions, déposez une motion de censure et votez la cette fois. De toute façon cette majorité est morte, alors autant prononcer l'acte de décès maintenant.

16h52 : Valls ne prend vraiment pas en compte l'intérêt général et celui des français. Il préfère passer en force : il a une drôle de vision du monde, de l'histoire et du socialisme. Il ne parle pas vrai, à vrai dire il aboie surtout.

16h52 : L'utilisation du 49.3 par Manuel Valls vous fait réagir. Voici quelques-uns de vos commentaires.

16h20 : Certains manifestants ont toutefois prévu d'aller exprimer leur mécontentement devant l'Assemblée nationale.

16h16 : Malgré l'annonce du 49.3, le défilé parisien contre la loi Travail se poursuit dans un calme relatif. Notre journaliste Juliette Duclos parcourt le cortège.

15h46 : Selon la CGT, 45 000 personnes manifestent à Paris contre la loi Travail.

15h41 : Entre 6 500 et 7 500 personnes manifestent contre la loi Travail à Paris, selon la préfecture de police.

15h35 : "Je ne veux pas laisser certains mettre en scène les divisions, alimenter les fractures, jouer, oui, jouer avec les institutions par simples tactiques, à des fins politiciennes, qui ne prennent pas en compte l'intérêt général et celui des Français", a lancé le Premier ministre à la tribune de l'Assemblée pour justifier le recours au 49.3. Voici son intervention en vidéo.



15h21 : Malgré cette actualité parlementaire, les défilés contre la loi Travail sont peu fournis pour ce 12e jour de manifestation. Voici les chiffres de participation dans les grandes villes de province.

• Rennes : 1 000 (préfecture) à 1 500 (syndicats)
• Toulouse : 1 700 à 10 000
• Grenoble : 800 à 2 000
• Marseille : 1 900 à 15 000
• Bordeaux : 950 à 4 000

15h15 : La séance est suspendue à l'Assemblée nationale. Le projet de loi Travail sera définitivement adopté sauf si une motion de censure déposée avant demain après-midi est votée.

15h13 : Immédiatement après cette annonce, la droite quitte les bancs de l'Hémicycle.

15h11 : Manuel Valls engage la responsabilité du gouvernement sur la loi Travail en application de l'article 49.3 de la Constitution.

15h10 : Mais dans la phrase suivante, Manuel Valls brocarde "l'alliance des contraires" qui veut bloquer le texte et assure que le gouvernement est "prêt à avancer".

15h09 : "Pas à pas, nous avons construit un compromis. Plus de 800 amendements ont été intégrés au texte en première lecture."

Manuel Valls tente de démontrer que le gouvernement a été ouvert au dialogue depuis plusieurs mois.

15h08 : Le Premier ministre, Manuel Valls, prend la parole à la tribune de l'Assemblée nationale. Vous pouvez suivre son discours en direct sur francetv info.

14h54 : Alors que Manuel Valls devrait officialiser le recours au 49.3 dans quelques minutes, notre journaliste Juliette Duclos parcourt les rangs clairsemés de la manifestation parisienne.