"Dimanche en politique" : François Bayrou confirme son soutien à Alain Juppé et fustige la loi El Khomri

En ce dimanche 18 septembre, Francis Letellier reçoit François Bayrou, président du Modem pour son "Dimanche en politique". Le maire de Pau (Pyrénées-Atlantiques) fustige notamment la loi El Khomri et assure son soutien à Alain Juppé en tant que candidat à la présidentielle.

Voir la vidéo
France 3

Franceinfo

Mis à jour le , publié le

Avant la rentrée du Modem et ses universités d'été l'année prochaine, François Bayrou soutient pour l'instant Alain Juppé comme candidat à l'élection présidentielle. Invité ce dimanche 18 septembre de "Dimanche en politique", le président du Modem est classé parmi les personnalités politiques préférées des Français. François Bayrou a tenu à avoir une pensée pour Jacques Chirac hospitalisé pour une infection pulmonaire ce matin. "Je trouve très émouvant que cet homme qui a connu les plus hautes responsabilités soit dans le dénuement de la maladie et de la vieillesse", explique le maire de Pau (Pyrénées-Atlantiques).

"On ne doit pas baisser la rémunération du travail"

François Bayrou s'est ensuite exprimé sur la crise de l'emploi en France. "On ne peut pas s'empêcher de comparer la situation française avec la situation des pays qui nous entourent et qui sont au plein emploi. De ce point de vue là, il y a évidemment des changements très importants à apporter", assure le président du Modem. Ce dernier a des réserves. Il pense que le gouvernement a commis une erreur en voulant remettre en cause des contrats de travail déjà signés avec la loi El Khomri notamment. François Bayou y est opposé puisqu'il pense qu"on ne doit pas baisser la rémunération du travail". 

À ses yeux, les emplois en France ne sont pas créés en nombre suffisant, mais le travail est également mal payé. Le président du Modem est opposé à la baisse du paiement des heures supplémentaires qui est pour lui un mauvais signal. "Les Français doivent trouver un espoir de politique différente (...) Cela fait donc le jeu de Marine Le Pen. Il faut donc proposer une autre vision. Alain Juppé peut proposer une proposition plus rassembleuse", conclut François Bayrou.

Le président du MoDem François Bayrou à l\'Elysée, le 25 juin 2016.
Le président du MoDem François Bayrou à l'Elysée, le 25 juin 2016. (CITIZENSIDE/YANN BOHAC)