Adolescent frappé au lycée Bergson : le policier condamné à 8 mois de prison avec sursis

Suite à la décision du Palais de Justice de Paris mercredi 23 novembre, un policier écope de huit mois de prison avec sursis après avoir frappé d'un violent coup de poing un élève du lycée Henri Bergson à Paris, le 24 mars dernier

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sofiane est sorti souriant du tribunal correctionnel, mercredi 23 novembre. La justice vient de reconnaitre à ce lycéen de 17 ans, qu'il a bien été victime de violence policière illégitime. Intimidé, le jeune homme préfère laisser la parole à son avocat : "Ce qui est une satisfaction et un soulagement pour mon client et sa famille, ainsi que pour tous les parents et enseignants du lycée Bergson qui se sont beaucoup impliqués dans cette affaire, c'est surtout la déclaration de culpabilité", s'est réjoui Maître Arié Alimi.

Le policier a reconnu les faits

Le 24 mars 2016, lors des manifestations contre la loi travail, des échauffourées ont lieu devant le lycée Bergson. Visées par des jets de projectile, les forces de l'ordre interviennent. Sur la vidéo, on voit le policier interpeller Sofianne avant de lui asséner un violent coup au visage alors que le lycéen n'oppose aucune résistance. Le jeune homme a le nez cassé. Lors du procès, le policier avait reconnu ses violences en plaidant un geste "malencontreux commis dans une situation de stress." Il a été condamné à 8 mois de prison avec sursis, sans inscription au casier judiciaire, ce qui lui permet de rester fonctionnaire de police.

Le JT
Les autres sujets du JT
Depuis quelques jours, les Québécois découvrent avec stupéfaction les méthodes plutôt invasives de leur police (illustration)
Depuis quelques jours, les Québécois découvrent avec stupéfaction les méthodes plutôt invasives de leur police (illustration) (MAXPPP)