4 Vérités - Loi Travail : "une loi bordélique qui n'apporte rien" pour Gilbert Collard

Gilbert Collard est l'invité de Roland Sicard sur le plateau des 4 Vérités de France 2 ce lundi 30 mai.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Gilbert Collard, invité des 4 Vérités ce lundi matin, et Marion Maréchal-Le Pen ont quitté brusquement samedi "Le rendez-vous de Béziers" organisé par le maire de la ville Robert Ménard. "J'ai eu le sentiment qu'il y avait une volonté d'instrumentaliser Marion Maréchal-Le Pen contre sa tante Marine Le Pen", a expliqué le député du Gard. "L'immédiateté de notre réaction montre que toutes les tentatives qui seront faites de quelque manière que ce soit pour nous diviser seront vouées à l'échec parce qu'on est une équipe soudée".

Gilbert Collard se montre confiant pour le FN quant à ses résultats aux prochaines échéances électorales, "c'est la force des choses qui triomphera. Ce fameux plus qu'on devrait aller chercher dans le sac d'un tel, c'est le peuple qui nous le donnera. On n'a pas à mendier. On montre qu'on est indépendant, qu'on est libre". Par ailleurs, "Florian Philippot n'est pas du tout le patron du FN. Il est parfois le porte-parole de Marine Le Pen. Mais c'est elle qui décide", insiste-t-il.

Outré par les commémorations de Verdun

"Faire courir, faire danser des jeunes" sur le cimetière de Douaumont lors du centenaire de la bataille de Verdun a choqué Gilbert Collard. Il a vécu cela "comme un affront fait à la mémoire de mon grand-père et de tous ceux qui sont morts là-bas".

À propos de la loi Travail, "le gouvernement devrait se retirer et cette loi, qui est un capharnaüm, avec. Elle n'apporte rien. C'est une loi bordélique qui ne fait que susciter des tensions". Il tape aussi sur la CGT : "Avec ses affiches immondes, ses menaces, ses atteintes à la liberté de la presse, le syndicat ne donne pas trop envie qu'elle continue à se comporter comme elle se comporte".