La réduction des aides au logement fait polémique

Les allocations logement vont diminuer de cinq euros à partir d'octobre. Aussitôt étrillé, l'exécutif s'est justifié par une mesure entérinée sous le gouvernement Hollande, qui réfute.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Qui a décidé de réduire les aides au logement pour tous les bénéficiaires ? Pour Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, cette mesure a été votée sous le quinquennat précédent. Réponse de Christian Eckert, l'ex-secrétaire d’État chargé du budget : "C’est un mensonge, tout simplement. Le gouvernement précédent n’a jamais décidé de baisser de 60 euros par an les APL de l’ensemble des allocataires."

"Révoltant"

Il reconnaît cependant qu’une réduction a bien été envisagée : "Nous avions prévu de limiter l’attribution des APL à celles et ceux qui n’avaient pas de patrimoine important." À droite comme à gauche, même son de cloche pour dénoncer cette mesure : "Baisse des APL perçues par les plus modestes et réduction de l’ISF payé par les plus riches. C’est révoltant", a écrit Benoît Hamon sur Twitter. Les syndicats étudiants et certaines associations caritatives s’indignent, comme la Fondation Abbé Pierre, qui demande à être reçue par le gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
(VINCENT ISORE / MAXPPP)