CAPES : pénurie de candidats à l'enseignement secondaire

Chaque année, de nombreux postes d'enseignants du secondaire ne sont pas pourvus. Une profession boudée faute notamment de reconnaissance salariale.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

La campagne de recrutement dans l'enseignement secondaire est bien mal partie cette année. Les épreuves du CAPES ne sont pas encore terminées, et déjà, on sait que de nombreux postes ne seront pas pourvus à la rentrée.

Le nombre de postes ouverts augmente chaque année, mais les bons candidats se font rares. En lettres classiques par exemple, on compte seulement 114 admissibles sur 230 emplois à pourvoir en grec ou latin. En maths, la situation n'est guère mieux : 1 802 admissibles pour 1 440 postes. En anglais et allemand, même combat.

"Les gens ont besoin d'avoir une reconnaissance salariale"

Une campagne de recrutement avait été lancée en janvier dernier. "Les gens ont besoin d'avoir une reconnaissance salariale", plaide au micro de France 2 Caroline Lechevallier, membre du syndicat national des enseignements de second degré.
En début de carrière, un professeur titulaire du CAPES gagne au maximum 1 640 euros. Soit 2 960 euros après 30 ans de carrière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un professeur des écoles et ses élèves, à Roncq (Nord), le 2 septembre 2014.
Un professeur des écoles et ses élèves, à Roncq (Nord), le 2 septembre 2014. (CITIZENSIDE/THIERRY THOREL / CITIZENSIDE.COM)