À Noirmoutier, les saisonniers manquent à l'appel

Chaque année, plus de 700 000 personnes profitent des vacances pour occuper un emploi saisonnier. À Noirmoutier pourtant, la main d'oeuvre vient à manquer.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Noirmoutier (Vendée), un décor de carte postale. Mais cette année, une ombre au tableau: le manque de saisonniers. Tous les corps de métier sont concernés. Dans cette boulangerie, il manque deux emplois. Aucun CV n'a été envoyé par Pôle Emploi, personne ne s'est présenté spontanément. Dans ce restaurant aussi, il manque deux personnes. Il doit fermer tous les lundis, une première et un réel manque à gagner. Pourtant, le propriétaire n'a pas lésiné sur les moyens pour trouver du personnel et a fait appel à un chasseur de têtes, sans succès.

Des logements trop chers

Comment expliquer cette situation ? Des métiers difficiles, qui souffrent d'une mauvaise image. Mais à Noirmoutier, s'ajoute le problème du logement. Ils sont rares sur l'île et souvent trop coûteux. La commune a réaménagé un ancien internat en centre d'hébergement, avec 96 lits, entre 11 et 16 euros la nuit. Les professionnels du tourisme redoutent malgré tout que cette pénurie s'aggrave. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des restes humains ont été retrouvés, le 1er décembre 2013, sur la plage de La Guérinière, sur l\'île de Noirmoutier (Vendée). 
Des restes humains ont été retrouvés, le 1er décembre 2013, sur la plage de La Guérinière, sur l'île de Noirmoutier (Vendée).  (HERVE HUGHES / HEMIS.FR / AFP)