EDF/Areva : comment l'État va trouver sept milliards d'euros ?

L'État doit trouver sept milliards d'euros pour sauver et développer la filière énergétique française.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour renflouer Areva et EDF, Bercy va devoir faire un gros chèque. Au total, il faut trouver sept milliards d'euros. Une somme que l'État veut piocher dans son portefeuille en vendant des bijoux de famille. Car Bercy est actionnaire de 77 entreprises, dont 13 cotées en bourse, comme Air France, Aéroports de Paris, Airbus ou encore Thales et Safran.

Privatisation d'aéroports

Premières recettes espérées, la privatisation des aéroports de Nice et de Lyon prévue cette année. Elle pourrait rapporter à elle seule entre 2,5 et 3 milliards d'euros. L'État actionnaire pourrait aussi se séparer de parts de Renault ou de PSA, mais cela signifierait perdre autant de pouvoir de décision dans ces entreprises. Certains économistes s'alarment. Le contexte boursier est en plus défavorable. L'an dernier le portefeuille de l'État valait 80 milliards d'euros, aujourd'hui, il est estimé à 60 milliards. Vendre des participations dans les entreprises pourrait s'avérer beaucoup moins juteux que prévu.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministère des Finances à Bercy, dans le 12e arrondissement parisien, pris en photo le 6 août 2015.
Le ministère des Finances à Bercy, dans le 12e arrondissement parisien, pris en photo le 6 août 2015. (CHRISTOPHE LEHENAFF / AFP)