Parité : il y a pour la première fois autant de femmes que d'hommes jeunes diplômés qui deviennent cadres

Dans une enquête publiée mardi, l'Insee note des progrès dans la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes. Pour la première fois, en 2013, autant de jeunes femmes que de jeunes hommes sont devenus cadres. 

Les inégalités salariales. (Photo d\'illustration)
Les inégalités salariales. (Photo d'illustration) (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

L'Insee note des progrès dans la réduction des inégalités entre les femmes et les hommes en matière de salaires et d'accès aux postes de cadres, dans une enquête publiée ce mardi 7 mars 2017.

Pour la première fois, en 2013, autant de jeunes femmes que de jeunes hommes sont devenus cadres, trois ans après la fin de leurs études. L'Insee attribue ce changement aux lois sur la parité et à la meilleure réussite scolaire des filles.

Des inégalités persistantes

Les conditions d'emploi et de salaires se sont rapprochées de celles des hommes, mais cet accès des femmes aux postes de cadres n'est toujours pas "à la mesure de l'importance de leur investissement éducatif", pointe l'Insee. Ainsi, à caractéristiques et diplômes identiques, les femmes ont encore 30% de chances de moins de devenir cadre. Elles sont également plus souvent en CDD : cela concerne 32 % des jeunes femmes cadres, contre 20% des hommes. Globalement, comparées aux pères, huit fois plus de mères qui travaillent sont à temps partiel.

Par ailleurs, les écarts de salaires diminuent lentement : de 27% en 1995, la différence moyenne de salaire est passée à 24 % en 2014. Selon l'Insee, il reste "une partie non-expliquée de cet écart qui peut être le reflet de pratiques de discrimination salariale ou de processus inégalitaires".

Femmes et hommes, l\'égalité en question
Femmes et hommes, l'égalité en question (VISACTU)