Diagnostic énergétique : une mesure à géométrie variable

Peut-on se fier au diagnostic énergétique obligatoire à chaque vente d'appartement ou de maison ? Ces contrôles permettent de classer les logements selon une échelle de A à G. Ces diagnostics sont à géométrie variable en fonction des professionnels.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le diagnostic énergétique est-il viable et crédible ? Les ingénieurs d'un bureau d'études utilisent une caméra thermique pour mesurer les déperditions de chaleur de la maison. Tout est scrupuleusement examiné dans les logements avec ce système : l'enveloppe du bâtiment et au système de chauffage. Ce type de travail coûte 1 000 euros.

Des évaluations peu poussées

Le diagnostic de performance énergétique, obligatoire lors d'une vente ou d'une location, coûte une centaine d'euros. Bien moins cher que l'examen par un bureau d'études, il s'avère néanmoins beaucoup moins poussé. Pour ce type d'évaluation, les entreprises dites spécialisées se basent parfois sur la bonne foi du propriétaire. Le diagnostiqueur peut regarder les factures de chauffage, mais oublie parfois d'interroger les propriétaires sur leurs habitudes de consommation. Un diagnostic de performance énergétique influe sur la valeur immobilière. Selon les notaires, une maison bien notée se vendra en moyenne 13% plus chère que si elle est jugée mal isolée. Aujourd'hui, il n'y a pourtant aucun contrôle systématique des pouvoirs publics sur ces diagnostics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Diagnostic énergétique
Diagnostic énergétique (FRANCE 3)