Démarchage téléphonique : une nouvelle liste d'opposition mise en place à partir du mois de juin

Les entreprises et les plateformes qui ne respecteraient pas cette liste pourraient être soumises à de lourdes amendes. Les explications de France 2. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

 Produits en tous genres, propositions de travaux, assurances, il est presque impossible d'échapper au démarchage téléphonique. En juin prochain, tout devrait changer. Les utilisateurs pourront s'inscrire sur une nouvelle liste anti-démarchage. Elle remplacera l'ancienne nommée Pacitel que les entreprises n'avaient aucune obligation de respecter. Avec le nouveau système baptisé "Oppostel", les usagers pourront signaler les entreprises à la DGGCCRF, la répression des fraudes. Les démarcheurs risqueront alors 75 000 euros d'amende.

Plusieurs limites

Pour les particuliers, l'inscription sur la liste Oppostel se fera sur internet à partir du 1er juin. Cela devrait permettre de ne plus être appelé ou presque... Car les entreprises comme les banques ou assurances par exemple auront toujours le droit de solliciter leurs propres clients. Enfin cela risque d'être difficile pour l'État de contrôler les plateformes de démarchage situées à l'étranger.
Le JT
Les autres sujets du JT