La croissance française a atteint 1,1% en 2016, alors que le gouvernement tablait sur 1,4%

La croissance du PIB a été inférieure à celle de 2015, où elle s'était établie à 1,2%.

Le ministère de l\'Economie, des Finances et de l\'Industrie, dans le 12e arrondissement de Paris.
Le ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie, dans le 12e arrondissement de Paris. (MANUEL COHEN / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) de la France a atteint 1,1% en 2016, a annoncé l'Insee, mardi 31 janvier. Un chiffre nettement intérieur aux prévisions du gouvernement, qui tablait sur 1,4%, et qui marque un léger ralentissement par rapport à 2015, où la croissance était de 1,2%.

"Une reprise qui s'installe durablement"

Malgré tout , le ministre de l'Economie et des Finances Michel Sapin a estimé que ce chiffre témoignait d'une activité "dynamique" qui "aura permis de faire reculer le chômage, tout en réduisant le déficit public". "C'est le signe d'une reprise qui s'installe durablement et, surtout, qui prend de l'ampleur", a-t-il poursuivi dans un communiqué.

Les dernières prévisions publiées par l'Insee étaient également supérieures au chiffre finalement annoncé : l'organisme public pariait sur une hausse de l'activité de 1,2% en 2016. 

Sur le dernier trimestre, la croissance du PIB était de 0,4%, le double de la croissance au troisième trimestre (0,2%). En 2017, l'Insee prévoit une croissance de 0,3%, puis 0,4% aux premier et deuxième trimestre 2017.