Croissance : une reprise fragile

La croissance économique a légèrement augmenté au troisième trimestre, +0,2%, un chiffre positif, mais décevant, car le gouvernement table sur une croissance annuelle de 1,5% pour lutter contre le chômage.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

L'économie française repasse dans le vert, mais elle ne décolle pas, seulement +0,2% de croissance au troisième trimestre. Avec une consommation qui stagne pour les ménages à 0% et des investissements en baisse pour les entreprises, - 0,3%. En cause selon l'Insee, les attentats qui ont fait fuir les touristes, mais aussi les grèves du début d'année qui ont ralenti l'activité et les mauvaises récoltes cet été dans l'agriculture.

Des conséquences immédiates notamment sur l'emploi

Des difficultés qui ne remettent pas en cause la reprise, selon le gouvernement. Une croissance toutefois ralentie, moins forte que fin 2015 ou qu'au début de cette année avec des conséquences immédiates notamment sur l'emploi. Pour l'ensemble de 2016, le gouvernement reconnaît que son objectif de croissance de 1,5% sera difficile à atteindre. L'Insee table plutôt sur 1,3%, soit à peine mieux que l'an dernier.  

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Insee a revu la croissance française à la hausse au 1er trimestre 2016, à 0,6% au lieu de 0,5%.
L'Insee a revu la croissance française à la hausse au 1er trimestre 2016, à 0,6% au lieu de 0,5%. (KLAUS OHLENSCHLAGER / PICTURE ALLIANCE / AFP)