François Hollande a déclaré, jeudi 28 juin, qu'il demanderait à ses partenaires européens des "solutions très rapides" pour alléger la pression des marchés financiers sur les pays de la zone euro les plus en difficulté.

"Je viens pour qu'il y ait des solutions très rapides pour soutenir les pays qui sont les plus en difficultés sur les marchés, alors même qu'ils ont fait des efforts considérables pour redresser leurs comptes publics", a déclaré le président français à son arrivée au Conseil européen, à Bruxelles. Il a également réaffirmé qu'il souhaitait que la croissance soit au cœur des engagements des Européens.

François Hollande arrive au Conseil européen de Bruxelles, jeudi 28 juin 2012.
François Hollande arrive au Conseil européen de Bruxelles, jeudi 28 juin 2012. (THIERRY CHARLIER / AFP)