Législatives en Grande-Bretagne : un désaveu pour Theresa May

Theresa May remporte certes ces élections législatives, mais elle ne dispose plus d'une majorité absolue au terme de ce scrutin qu'elle a elle-même convoqué. Un échec électoral qui la fragilise. 

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Désavouée par les urnes, Theresa May quitte le palais de Buckingham au terme d'un bref entretien avec la reine ce vendredi 9 juin. La Première ministre britannique vient d'obtenir le feu vert officiel pour former un nouveau gouvernement. "Ce gouvernement guidera notre pays dans des discussions cruciales sur le Brexit qui commenceront dans dix jours", a déclaré Theresa May. En clair, elle ne démissionnera pas et maintient sa ligne sur le Brexit.

La Première ministre paie une campagne ratée

Pourtant, cette nuit, elle a connu une sérieuse désillusion. Son parti des conservateurs perd la majorité absolue avec 318 sièges, il en fallait 326. La Première ministre britannique paie une campagne ratée marquée par deux attentats à Manchester et à Londres (Royaume-Uni) qui ont rouvert le débat sur les coupes budgétaires dans la police anglaise. Theresa May comptait sur ces élections législatives anticipées pour se donner les coudées franches dans les négociations sur le Brexit, elle a perdu son pari.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, s\'exprime après l\'annonce des résultats des législatives, le 9 juin 2017, au 10 Downing Street à Londres. 
La Première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, s'exprime après l'annonce des résultats des législatives, le 9 juin 2017, au 10 Downing Street à Londres.  (JUSTIN TALLIS / AFP)