L'agence de notation Moody's a annoncé qu'elle pourrait dégrader les notes souveraines de plusieurs pays de la zone euro, le 8 juin 2012, si la Grèce sortait de l'euro.
L'agence de notation Moody's a annoncé qu'elle pourrait dégrader les notes souveraines de plusieurs pays de la zone euro, le 8 juin 2012, si la Grèce sortait de l'euro. (JOEL SAGET / AFP)

Le AAA de la France menacé par Moody's. "Si la Grèce devait quitter l'euro, menaçant ainsi l'existence de la zone euro, nous serions amenés à revoir toutes les notes souveraines des pays de la zone euro, y compris ceux qui ont un AAA", a déclaré vendredi 8 juin l'agence de notation financière.

Jeudi, Fitch, une autre agence de notation financière, avait dit la même chose. Moody's précise toutefois qu'une sortie de la Grèce de la zone euro affecterait particulièrement les notes souveraines de Chypre, de l'Espagne, de l'Irlande, de l'Italie et du Portugal. 

Lles développements dans le secteur bancaire espagnol pourraient aussi avoir un impact. "Avec l'Espagne qui se rapproche du besoin d'un soutien extérieur direct venant de ses partenaires européens, le risque accru que cela pose aux créanciers du pays pourrait déclencher d'autres décisions en matière de taux", a ajouté l'agence de notation.