Aéroports : Roissy et Orly à vendre ?

Les grands aéroports parisiens pourraient être concernés par des privatisations pour renflouer les caisses de l'État. Orly et Roissy pourraient être vendus. Des milliards d'euros sont en jeu.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Paris-Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle, les deux plus grands aéroports français vont-ils bientôt être privatisés? Aujourd'hui, l'État possède un peu plus de la moitié du capital de Paris Aéroport. Il pourrait décider de vendre toutes ses parts : 50,6% du capital, soit 7 milliards d'euros dans les caisses de l'État. Deuxième possibilité, l'État n'en vendrait qu'une partie.

Un scénario qui pourrait se concrétiser rapidement

Vinci, déjà actionnaire, fait partie des favoris si vente il y a. "L'État, dans un contexte budgétaire tendu, a besoin d'argent pour réduire le déficit public. Donc les privatisations de ce type d'actifs c'est une façon relativement rapide et simple de répondre à une partie de cet objectif", commente Grégoire Thibault, expert chez Natixis. Céder ses parts dans les aéroports français, ce n'est pas une première pour l'État. Trois aéroports régionaux ont été privatisés durant les deux dernières années. Le gouvernement devrait annoncer ses projets pour Orly et Roissy dès la rentrée.

Le JT
Les autres sujets du JT
A l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 20 janvier 2017. 
A l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le 20 janvier 2017.  (BERTRAND GUAY / AFP)