Guyane : une manifestation dégénère

Le conflit en Guyane ne s'apaise toujours pas. Vendredi 7 avril, deux policiers ont été blessés en marge d'affrontements.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Devant la préfecture de Guyane, l'atmosphère est électrique ce vendredi 7 avril. La police disperse la foule, pour la première fois la manifestation a dégénéré. Il est 18 heures quand une centaine de manifestants tente d'entrer dans le bâtiment. Dans la bousculade, deux policiers sont blessés, dont un grièvement à la clavicule. Le collectif Guyanais devait être reçu par le préfet dans l'après-midi. Mais les portes sont restées closes.

Une aide d’un milliard d'euros validée par le conseil des ministres

"Le cabinet du préfet a fait dégénérer la situation. Un peuple demande à être reçu, la moindre des choses c'est de prendre la délégation", estime une manifestante. Cette semaine, une aide de plus d’un milliard d'euros a été validée par le conseil des ministres. Pas assez selon le collectif qui réclame plus de deux milliards supplémentaires. Le mouvement social dure depuis plus de deux semaines en Guyane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le collectif A no wi opo manifeste, mardi 28 mars 2017, à Maripasoula, en Guyane.
Le collectif A no wi opo manifeste, mardi 28 mars 2017, à Maripasoula, en Guyane. (MAXPPP)