Guyane : un plan d'un milliard d'euros annoncé

En Guyane, après bientôt deux semaines de conflit social, les premières annonces ont été rendues publiques ce samedi 1er avril après-midi. Le gouvernement s'est engagé à hauteur d'un milliard d'euros sur dix ans.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Dans ces pochettes bleues distribuées par les ministres eux-mêmes, le plan de sortie de crise pour la Guyane. Un plan qui tient d'abord en un chiffre, plus d'un milliard d'euros pour répondre à la crise du territoire, et une série de mesures en matière de sécurité. Parmi elles, la création de 140 postes de gendarmes, l'installation d'un escadron de gendarmes mobiles et la construction d'une nouvelle prison.

400 millions pour l'éducation

En matière de santé, l'État s'engage à investir 85 millions d'euros dans le réseau hospitalier. Le centre médical de Kourou devrait quant à lui rester public comme le réclamaient les collectifs de manifestants. 400 millions pour l'éducation, 300 millions pour les infrastructures, un engagement ferme des ministres sur des mesures précises. Le ministre de l'Intérieur rentre à Paris dès ce samedi 1er avril au soir, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, devrait quant à elle rester 24 heures de plus pour tenter de savoir si la crise est bel et bien terminée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation et grève illimitée dans le département français de La Guyane, le 28 mars 2017.
Manifestation et grève illimitée dans le département français de La Guyane, le 28 mars 2017. (LOÏK ARZUR / MAXPPP)