Guyane : sortie de crise après la signature d'un accord

La Guyane sort de la crise après plus d'un mois d'un mouvement social. Un accord a été trouvé vendredi 21 avril et a permis le démantèlement des barrages qui paralysaient le département.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La signature a mis fin à un mois de conflit en Guyane. Vendredi 21 avril, un accord a été signé entre l'État, les élus et le collectif qui pilotait la mobilisation. L'accord sera publié au Journal officiel et engagera la future majorité. Il confirme le plan d'urgence de 1,1 milliard d'euros alloués à la sécurité, l'éducation, la santé et les aides aux entreprises. L'État s'engage aussi à examiner un plan additionnel d'investissement de 2,1 milliards d'euros, une revendication du collectif. "Nous allons sortir un livre blanc qu'on va présenter à la fois aux parlementaires et aux collectifs, pour préparer la pression qu'on va opérer aujourd'hui, auprès du nouveau gouvernement", déclare Rodolphe Alexandre, de la confédération des travailleurs guyanais.

Le barrage du centre spatial de Kourou encore en place

L'accord a été salué par les Guyanais, massés devant la préfecture. "On attend simplement la concrétisation de tout ce qui est acté", se réjouit un habitant. Certains restent toutefois méfiants : "Il faudra veiller à ce que tout ce qui a été promis soit appliqué", nuance une jeune femme. Les barrages ont été levés, hormis celui qui bloque le centre spatial de Kourou.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rencontre entre des membres du collectif \"Pou la Gwiyann dékolé\" (Pour que la Guyane décolle) et des élus pour finaliser l\'accord de fin de conflit à Cayenne, le 21 avril 2017.
Rencontre entre des membres du collectif "Pou la Gwiyann dékolé" (Pour que la Guyane décolle) et des élus pour finaliser l'accord de fin de conflit à Cayenne, le 21 avril 2017. (JODY AMIET / AFP)