Guyane : les domiciles de cadres dirigeants d'EDF visés par des tentatives d'incendie

Le directeur d'EDF Guyane a porté plainte mardi après les tentatives d'incendie qui ont visé son domicile et celui du porte-parole de l'entreprise.

Un site EDF bloqué par des grévistes en Guyane.
Un site EDF bloqué par des grévistes en Guyane. (PATRICK CLARKE / GUYANE 1ERE)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Les domiciles respectifs du directeur et du porte-parole d'EDF en Guyane ont été la cible de tentatives d'incendie, affirme mardi 2 mai dans la soirée EDF Guyane, via son compte Twitter.

La directrice de communication de l'entreprise pour l'outre-mer précise qu'un cocktail Molotov a été lancé, dans la nuit du lundi 1er mai au mardi 2 mai, contre la maison du porte-parole.

40% du département privé d’électricité

Près de 40% des habitations de la collectivité étaient privées de courant mardi soir, en raison de coupures dues au mouvement de grève de l'UTG Eclairage, d'après EDF Guyane, soit 27 500 foyers. L'entreprise affirme que 85% de son personnel n'est pas gréviste.

Le syndicat explique, sur sa page Facebook, demander de meilleures conditions de travail, notamment en terme de sécurité, ainsi que le départ du directeur, accusé, par UTG Eclairage, de s'être comporté "comme un homme sans parole".