Guyane : les conditions de l’accord

Une sortie de crise a été trouvée en Guyane. Samedi 22 avril, le gouvernement a signé un accord et débloqué 3 milliards d’euros pour aider le département. Les détails avec José Blézès, journaliste à Guyane 1ère.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le journaliste José Blézès détaille les mesures présentes dans l’accord signé par le gouvernement pour résoudre la crise en Guyane. "Dans un premier temps, les 1,86 milliard d’euros ont été confirmés, pour répondre aux nombreux besoins immédiats de la Guyane, notamment en matière de construction, de lycées ou d’infrastructures routières. Les 2 autres milliards permettront de répondre aux demandes en matière de santé notamment".

Reprise de l’économie

Cet accord a été accueilli dans la joie par les habitants, poursuit le journaliste. "Ça a été un soulagement lorsque l’on a appris l’autorisation de la levée des barrages. Aujourd’hui, tout est ouvert, y compris le barrage de Kourou, à l’entrée du centre spatial guyanais. La vie économique du pays repart tout à fait naturellement, lentement, mais surement. Tous les marchés de Guyane ont pu être rouverts, pour la plus grande joie des habitants".

Le JT
Les autres sujets du JT
Davy Rimance, porte-parole du collecif de grévistes en Guyane, s\'adresse à la foule après la signature d\'un accord de fin de conflit, le 21 avril 2017.
Davy Rimance, porte-parole du collecif de grévistes en Guyane, s'adresse à la foule après la signature d'un accord de fin de conflit, le 21 avril 2017. (JODY AMIET / AFP)