Guyane : les barrages routiers ont été réinstallés jusqu'à la signature d’un accord

En Guyane, les barrages levés pour le week-end de Pâques sont de retour ce mardi 18 avril. Après cinq semaines de conflit social, la mobilisation est relancée, mais pour combien de temps? 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les collectifs leaders de la mobilisation ont tranché : depuis ce mardi matin, les barrages routiers en Guyane ne laissent plus entrer personne. Pour combien de temps? Difficile à déterminer. "L'objectif pour nous n'est pas de perdurer dans ce mouvement sur cette forme de mobilisation, mais d'avoir une réponse la plus juste possible pour l'ensemble des Guyanais qui se sont mobilisés" explique Valérie Vanoukia, responsable des très petites entreprises de Guyane.

Deux milliards supplémentaires réclamés

Pour lever les barrages, les collectifs exigent du gouvernement la signature de ce document. Objectif : entériner le plus rapidement possible le plan d'aide d'urgence d'un milliard d'euros promis par l'État, et poursuivre les discussions sur les deux milliards supplémentaires réclamés par les manifestants. Jusqu'où ira le blocage aujourd'hui critiqué par une partie de la population? Si les barrages ne sont pas levés pour le premier tour, le scrutin en Guyane pourrait être perturbé. Une éventualité que beaucoup souhaitent éviter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants protestent aux abords du centre spatial de Kourou (Guyane française), le 4 avril 2017.
Des manifestants protestent aux abords du centre spatial de Kourou (Guyane française), le 4 avril 2017. (JODY AMIET / AFP)