Guyane : fin du conflit après plus d'un mois de blocage

Après plus d'un mois de mouvement social, un accord a été trouvé hier, vendredi 21 avril au soir en Guyane. Une annonce qui a provoqué le démantèlement de la quasi totalité des barrages qui paralysaient le département.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Après un mois de conflit, la Guyane connait enfin un retour à la normale. Tous les barrages sont quasiment levés, grâce à la signature d'un accord entre l'État, les élus et le collectif qui pilotait la mobilisation. Le document sera publié au Journal officiel et engagera la future majorité. L'accord confirme le plan d'urgence de 1,1 milliard d'euros pour la sécurité, l'éducation, la santé, et les aides aux entreprises.

2, 1 milliards d'euros supplémentaires ?

L'État s'engage également sur une revendication du collectif : un plan supplémentaire de 2,1 milliards d'euros. Il sera examiné en priorité, mais il n'existe pas encore de calendrier précis. "Nous allons sortir un livre blanc qu'on va présenter à la fois aux parlementaires et au collectif pour préparer la pression qu'on va exercer auprès du nouveau gouvernement", explique Rodolphe Alexandre, président de la collectivité territoriale de Guyane. Un accord salué par les Guyanais, massés devant la préfecture, ainsi que par le Premier ministre Bernard Cazeneuve. Celui-ci a cependant tenu à rappeler que l'accord prévoit la levée sans délai de tous les barrages. Or ce samedi 22 avril au soir, l'accès au centre spatial de Kourou est encore bloqué.

Le JT
Les autres sujets du JT
Rencontre entre des membres du collectif \"Pou la Gwiyann dékolé\" (Pour que la Guyane décolle) et des élus pour finaliser l\'accord de fin de conflit à Cayenne, le 21 avril 2017.
Rencontre entre des membres du collectif "Pou la Gwiyann dékolé" (Pour que la Guyane décolle) et des élus pour finaliser l'accord de fin de conflit à Cayenne, le 21 avril 2017. (JODY AMIET / AFP)