Compte personnel de formation : seulement 1000 dossiers validés en quatre mois et des menaces sur l'emploi

Depuis le 5 janvier, le compte personnel de formation a remplacé le DIF ce qui a gelé le nombre de formations entraînant la fermeture de nombreux organismes de formations. Arnaud Portanelli, porte-parole des Hiboux, lance un signal d'alarme pour "un marché qui est en train de mourir".

(©)
Radio France

Mis à jour le
publié le

Selon le mouvement des Hiboux, de nombreux centres de formation mais aussi des indépendants ont déjà cessé leurs activités ou sont sous la menace de le faire très prochainement. "À la base, c'était une bonne idée de mettre l'individu au cœur de la formation," rappelle Arnaud Portanelli, porte-parole des Hiboux. "Mais là, tout est bloqué. On en est à 1000 dossiers de validés dont seulement 10% de personnes inscrites au Pôle Emploi. L'année dernière, on en était à 50.000 formations validées par mois. Il n'y a donc pas de chiffre d'affaires et les organismes de formation sont obligés de mourir. C'est pour cela que l'on annonce une personne sur deux, soit 75.000 personnes, qui ne vont plus avoir d'emploi en 2015."

Et "cela va être très rapide !" insiste le porte-parole du mouvement des centres de formation. Il n'est pourtant pas contre l'idée d'un "nettoyage" de ces formations. "Il y a peut-être 2% des organismes de formation qui faisaient n'importe quoi. C'est bien de vérifier et de mettre en place des outils de qualité." Mais, "là, il ne restera plus beaucoup de gens debout," conclue-t-il. 

"Avant, c'était un droit individuel à la formation. On a enlevé un droit. Il faut maintenant choisir dans une liste que l'on a choisi pour vous" Arnaud Portanelli, porte-parole des Hiboux
--'--
--'--