VIDEO. "Complément d’enquête" : à l’Urssaf, des redresseurs de torts ou des "cow-boys" ?

D’un côté, une avalanche de normes, d’impôts, de contrôles. De l’autre, des petits entrepreneurs qui se disent asphyxiés, oubliés du système. Le magazine de France 2 tente de savoir si notre pays freine les initiatives privées. 

Voir la vidéo
France 2/Francetv info
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comment s’organise la fronde des artisans et des petits patrons ? Le magazine d’information "Complément d’enquête", diffusé jeudi 20 mars à 22h15, sur France 2, consacre son émission à ces petits entrepreneurs qui se disent asphyxiés et oubliés du système. 

Redresseurs de torts ou "cow-boys" ? Les contrôleurs de l’Urssaf, qui luttent contre le travail au noir, symbolisent à eux seuls la persécution ressentie par les petits patrons. Ces derniers se disent victimes d’un Code du travail délirant qui les pousserait parfois à la fraude sans qu’ils le sachent, et rendrait toute initiative impossible.

Les exemples abondent. Comme cette patronne de bar verbalisée pour travail au noir parce que les clients rapportaient eux-mêmes leur verre au comptoir. Ou ce pâtissier qui, après la visite éclair d’un inspecteur de l’Urssaf, est condamné à payer plus de 30 000 euros pour s’être fait aider par sa mère. L’inspecteur en déduit qu’elle travaille à temps plein, alors que celle-ci travaille à mi-temps. Si la décision est confirmée, ce pâtissier va devoir vendre son commerce.  

Une capture d\'écran du reportage \"Haro sur l\'Urssaf\" de Nathalie Sapena et Olivier Gardette, diffusé dans \"Complément d\'enquête\", sur France 2, le 20 mars 2014.
Une capture d'écran du reportage "Haro sur l'Urssaf" de Nathalie Sapena et Olivier Gardette, diffusé dans "Complément d'enquête", sur France 2, le 20 mars 2014. ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)