Paris : l'accueil des touristes est à revoir

Si Paris est toujours prisée par les étrangers, l'absence de professionnalisme chez le personnel accueillant les touristes est parfois montrée du doigt.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Les métiers de services qui accueillent les touristes de la capitale française ne sont pas toujours très valorisés. Un risque quant à la prise en charge des touristes étrangers.
Accueillir les clients à la perfection, c'est ce qu'apprennent tous les jours ces étudiants de l'école de tourisme de Paris, et ceci, dans toutes les langues. Espagnol, chinois, japonais, ici, les élèves apprennent trois langues, car ils le savent, pour faire la différence, il faut s'adapter aux clients.
"Il y a des codes à respecter. Avec les clients scandinaves, on peut par exemple se permettre de leur serrer la main à la première rencontre tandis qu'avec les Japonais, on va avoir tendance à se pencher légèrement", détaille Olivier Sarrabia, étudiant en hôtellerie.

Londres talonne Paris

La personnalisation de l'accueil est encore trop rare dans les restaurants parisiens. Pourtant, l'enjeu pour la capitale est énorme : près de 30 millions de touristes visitent Paris chaque année, 49 millions de nuitées sont réservées pour un chiffre d'affaires de 17 milliards d'euros.
L'office du tourisme de Paris s'intéresse désormais à l'accueil dans tous les commerces, pas seulement dans l'hôtellerie ou dans la restauration. Car en embuscade, on trouve Londres et Barcelone. En recettes touristiques, la capitale britannique talonne désormais Paris.

Le JT
Les autres sujets du JT
En février 2008, une étudiante suédoise avait été violée après être montée dans ce qu'elle pensait être un taxi, à la sortie d'une boîte de nuit sur les Champs-Elysées, à Paris. 
En février 2008, une étudiante suédoise avait été violée après être montée dans ce qu'elle pensait être un taxi, à la sortie d'une boîte de nuit sur les Champs-Elysées, à Paris.  (NEALE CLARKE / ROBERT HARDING HERITAGE / AFP)