VIDEO. Christine Lagarde "candidate pour un deuxième mandat" à la tête du FMI

Elue en 2011, la directrice générale du Fonds monétaire international, dont le mandat s'achève en juillet, a annoncé vendredi sur France 2 son intention de briguer un nouveau et dernier mandat.

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, participe à une conférence, le 21 janvier 2016, à Davos (Suisse).
La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, participe à une conférence, le 21 janvier 2016, à Davos (Suisse). (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Oui, je suis candidate pour un deuxième mandat." La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a annoncé, vendredi 22 janvier, sur France 2, sa candidature à un nouveau, et dernier mandat - selon les statuts du FMI - à la tête de l'institution financière internationale. 

Voir la vidéo

"J'ai eu l'honneur de recevoir, dès le début de la procédure, des soutiens de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne, de la Chine, de la Corée", a-t-elle indiqué, au lendemain de l'ouverture officiel des appels à candidature. Aucun concurrent n'a, pour l'heure émergé, face à elle, alors que son mandat expire le 5 juillet, cinq ans après son élection.

Une nomination dès mars ?

Concernant le soutien des Etats-Unis, elle a évoqué les récentes déclarations du vice-président américain, Joe Biden, "extrêmement élogieuses et presque embarrassantes". "Si l'ensemble des pays membres de l'institution souhaitent que je continue, je suis candidate pour le faire", a-t-elle répété.

L'ancienne ministre de l'Economie de Nicolas Sarkozy a été préférée, en 2011, au gouverneur de la banque centrale du Mexique, Agustin Carstens. Il s'agissait alors de remplacer Dominique Strauss-Kahn, emporté par le scandale du Sofitel de New York. Le FMI espère nommer son prochain patron d'ici au mois de mars.