Ces communes contraintes de renoncer au feu d'artifice du 14 juillet

Touchées par la baisse des dotations de l’État, plusieurs municipalités ont décidé de se passer du feu d'artifice du 14 juillet. D'autres optent pour des solutions alternatives. Le reportage de France 2.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

Les habitants de Le Deschaux (Doubs) vont devoir se passer d'une vieille tradition cet été. Le 14 juillet, il n'y aura pas de feu d'artifice dans cette commune de 1 000 âmes. Le maire a décidé de s'en passer à cause de la baisse des dotations de l’État. Selon lui, cette décision permettra de faire 2 000 euros d'économie.

Les artificiers impactés

À Chevreuse (Yvelines), l'édile a fait un choix un peu différent. Cette année, la ville s'allie avec Saint-Rémy-lès-Chevreuse pour un feu d'artifice commun. "On fait 7 500 euros d'économie par an, ce qui est énorme", assure à France 2 Claude Genot, le maire de Chevreuse. Les deux villes se sont déjà unies pour le stade de football et le stade de rugby.

L'année 2015 s'annonce mauvaise pour les artificiers, qui déplorent déjà des commandes en baisse de 10 à 15% pour cet été. Cette baisse d'activité représente un risque pour l'emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un feu d'artifice. 
Un feu d'artifice.  (ERMIN GUTENBERG / GETTY IMAGES)