Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi et Florian Philippot, Vice-Président du Front National sont satisfaits de la censure du Conseil constitutionnel à la contribution à 75% sur les revenus annuels de plus d'un million d'euros. Ils parlent tous le deux  "d’amateurisme"  quant à la politique du président de la République et de son gouvernement. 

Pour l'ex-candidat du NPA à la présidentielle Philippe Poutou "le temps est à la colère", il a déclaré devant la caméra de France 2 samedi 29 décembre que le "peuple intervienne directement pour changer les choses". 

Le Conseil constitutionnel, saisi par le groupe UMP de l'Assemblée, a censuré samedi 29 décembre la contribution à 75% sur les revenus annuels de plus d'un million d'euros. Il s'agissait d'une mesure phare et controversée du projet de loi de finances (PLF) pour 2013 et l'une des promesses emblématiques du candidat François Hollande

Le maire de Nice Christian Estrosi assiste le 16 juin 2011 à Nice
Le maire de Nice Christian Estrosi assiste le 16 juin 2011 à Nice (SEBASTIEN NOGIER / AFP)