Logements sociaux : vers une baisse des APL

L'annonce de la baisse des APL de cinq euros par mois avait fait polémique cet été. Mais malgré les critiques, le gouvernement veut aller plus loin. Les explications de France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le


C'est un nouveau coup de rabot annoncé par le gouvernement ce mercredi 13 septembre. Un projet de baisse des APL dans le logement social, peut-être jusqu'à 60 euros par bénéficiaire. Mais ce matin le Premier ministre l'assure : les locataires devraient être préservés. Cette baisse de l'APL serait compensée par une baisse du loyer. Mais les offices HLM eux sont très inquiets.

Deux milliards d'euros d'économies

Pour limiter l'impact sur les bailleurs sociaux, le gouvernement envisage de geler le taux du livret A qui finance la construction de logements HLM, de faire bénéficier aux bailleurs de crédits moins chers ou alors d'augmenter les surloyers. Un dispositif qui ne rassure pas la Fondation Abbé Pierre. "À terme ça posera un problème de soutenabilité financière pour le parc social. On a besoin de bailleurs sociaux en bonne santé financière pour construire, pour entretenir et pour baisser les loyers", explique à France 3 Manuel Domergue, directeur des études de la Fondation. Cette nouvelle mesure devrait être présentée la semaine prochaine en Conseil des ministres. Le gouvernement espère économiser jusqu'à deux milliards d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Logements au Val d\'Argenteuil (Val d\'Oise), le 8 juin 2016. (Photo d\'illustration)
Logements au Val d'Argenteuil (Val d'Oise), le 8 juin 2016. (Photo d'illustration) (MAXPPP)