Les 4 Vérités - "La colère" des communes contre le gouvernement débouchera "sur un mouvement", prévient Baroin

Président de l'association des maires de France, François Baroin est l'invité des 4 Vérités de France 2 ce jeudi 12 octobre.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quatre candidats rivalisent pour la présidence des Républicains. François Baroin refuse de donner son pronostic. "J'ai tourné la page de cette vie partisane. Je ne veux plus passer matin, midi et soir à raconter des trucs sur les uns et sur les autres". Tout juste cette figure du parti consent à dire que "la droite doit se restructurer et qu'il faut se réinventer, voir d'autres univers et d'autres personnes".

Et de conclure sur le sujet : "Les gaullistes sont les ennemis historiques du FN. Il ne peut pas avoir de porosité entre le mouvement gaulliste et le FN".

Les maires, élus préférés

"Les maires sont les élus préférés des Français", rappelle François Baroin, qui préside l'association des maires de France. "Quand on entend qu'il y a trop de communes, c'est stupide. Des gens y habitent, y paient des impôts. Ils ont droit aux mêmes services publics, à la même couverture numérique. Ils ont droit à cet équilibre du territoire".

L'auteur du livre Une histoire de France par les villes et les villages estime que "la colère" provoquée par la hausse des coupes budgétaires demandée aux collectivités locales, la fin des contrats aidés, la baisse des APL "va déboucher sur un mouvement". "Je ne vois pas comment le gouvernement pourra faire autre chose que changer sa position", conclut François Baroin.

François Baroin
François Baroin (France 2)