ISF : la gauche vent debout contre le gouvernement

Les parlementaires de gauche réclament de la transparence à l'État. Dans leur viseur, la réforme de l'ISF.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour la première fois, Emmanuel Macron fait l'unanimité à gauche, contre lui. 120 députés et sénateurs sont vent debout contre la réforme de l'ISF. Tous signent un appel pour demander au gouvernement de publier l'impact de ces mesures fiscales pour les 100 Français les plus riches. Les signataires exigent de la transparence.

4,5 milliards d'euros

La réforme de l'ISF coûtera 4,5 milliards d'euros à l'État. Un cadeau selon eux, fait aux plus riches. "Pour les plus grandes fortunes de ce pays, on imagine que ce sont des chèques de l'ordre de plus de 100 millions d'euros qui vont être attribués à ces contribuables très aisés", explique Olivier Faure, président du groupe Nouvelle Gauche à l'Assemblée nationale. Le gouvernement refuse quant à lui de répondre au nom du secret fiscal. Seul chiffre concédé par Bruno Le Maire : les mille plus gros contribuables payent aujourd'hui 400 millions d'euros d'ISF, un montant qu'ils devraient en grande partie récupérer.

Le JT
Les autres sujets du JT
(PATRICK KOVARIK / AFP)