Collectivités locales : une réduction de budget controversée

L'annonce d'une coupe budgétaire de 300 millions d'euros dans les aides aux collectivités locales pour l'année 2017 provoque de nombreuses réactions. En direct de l'Élysée, Astrid Mezmorian revient sur ce changement de position du gouvernement.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au sujet des aides aux collectivités locales, "Emmanuel Macron avait laissé planer un certain mystère pour l'année 2017, se réservant probablement cette fenêtre pour chercher des économies à tout prix [...] Son objectif reste de ramener le déficit public à 3% du PIB, alors l'Élysée assume, mais tempère d'autre part. 'Pas de panique', nous dit-on, 'les projets annulés n'étaient pas engagés'", explique la journaliste de France 2.

Un risque politique pour Emmanuel Macron ?

"Politiquement, c'est un risque que prend Emmanuel Macron, car les élus locaux touchés par cette mesure sont des relais d'opinion et seront les grands électeurs des sénatoriales du mois de septembre", ajoute Astrid Mezmorian. Du côté de l'Élysée, on évoque juste un "exercice comptable", les fonds annulés pour l'année 2017 étant reportés sur l'année 2018 et ne touchent pas, selon le gouvernement, de projets "porteurs".

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin lors de la séance de questions au gouvernement à l\'Assemblée, le 26 juillet 2017 à Paris.
Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée, le 26 juillet 2017 à Paris. (JACQUES DEMARTHON / AFP)