Collectivités : Châlons-en-Champagne se serre la ceinture

Pour faire des économies, la ville de Châlons-en-Champagne (Marne) a décidé de procéder à des coupes budgétaires drastiques dans plusieurs domaines.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des agents municipaux en moins, des écoles rayées de la carte, des toilettes publiques supprimées : à Châlons-en-Champagne (Marne), la mairie coupe dans son budget de fonctionnement. De 55 millions d'euros, il est passé à 50 millions d'euros, cela représente une baisse de près de 10%. Le maire, Benoist Apparu, n'a notamment pas hésité à s'attaquer aux écoles. Dans une école récemment fermée, la moitié des salles de classe étaient inoccupées. Le nombre d'écoles est passé de 28 à 20 dans la ville pour une économie de 200 000 euros par an.

Moins d'agents municipaux

Le nombre d'agents municipaux a aussi été réduit. Deux départs à la retraite sur trois non remplacés, ce qui représente 50 postes en moins sur 700 et un million d'euros d'économie par an. Selon certains salariés, la charge de travail n'a cessé d'augmenter pour pallier le manque d'effectif. Même les toilettes publiques louées par la ville ont été supprimées pour une économie de 170 000 euros par an. Aucun service n'a été épargné : le nombre d'adjoints a également été réduit d'un tiers.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le député UMP Benoist Apparu, le 25 novembre 2014 à l\'Assemblée nationale.
Le député UMP Benoist Apparu, le 25 novembre 2014 à l'Assemblée nationale. (CITIZENSIDE / AURÉLIEN MORISSARD / AFP)