Baisse des dotations de l'État : une gestion difficile pour certaines communes

La baisse des dotations des collectivités territoriales fait grincer des dents de nombreux maires. Exemple à Saint-Leu-la-Forêt dans le Val-d'Oise.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Faire des économies est parfois compliqué pour les municipalités. C'est devenu une obsession pour Sébastien Meurant, le maire LR de Saint-Leu-la-Forêt (Val-d'Oise). Pour lui, chaque investissement est devenu un véritable casse-tête. Depuis dix ans, l'élu local voit les moyens de sa commune réduire de plus en plus. Dans cette ville de 16 000 habitants, les dotations de l'État ont baissé de 54% depuis 2008.

L'indépendance des communes menacées ?

La commune de Saint-Leu-la-Forêt a donc dû réduire ses frais de fonctionnement. Ses services techniques sont désormais confiés à des sous-traitants. Les efforts sont nombreux, alors les nouvelles économies demandées par le gouvernement ne passent pas. La taxe d'habitation rapporte chaque année 5 millions d'euros à la municipalité. C'est un tiers de son budget de fonctionnement. L'année prochaine, Sébastien Meurant verra encore les recettes de sa ville diminuer. Pour lui, au-delà d'une restriction de budget, c'est l'indépendance même de sa commune qui est aujourd'hui menacée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Maires français avec leur écharpe tricolore.
Maires français avec leur écharpe tricolore. (BRUNO LEVESQUE / MAXPPP)