L'année se termine sur une note plus positive pour la France. L'Agence France Trésor a emprunté avec succès 4,346 milliards d'euros d'obligations à moyen et long terme sur les marchés jeudi 1er décembre, à des taux en baisse sur 10 ans et 15 ans. 

Cette émission d'obligations était la dernière de l'année et intervient dans un contexte plus favorable, après une période où la dette française, notée triple A, a été chahutée sur le marché obligataire. Cette fois-ci, la France a bénéficié d'une forte demande des investisseurs, deux à quatre fois supérieure à l'offre. Signe que la confiance revient.

Des taux d'intérêt en hausse pour l'Espagne 

L'optimisme généré la veille par l'action concertée des grandes banques centrales mondiales pour faciliter l'accès des banques aux liquidités n'y est pas étranger.

La dette espagnole, elle, suscite en revanche toujours des réserves. Le Trésor espagnol a émis jeudi pour 3,75 milliards d'euros d'obligations à 3, 4 et 5 ans, soit le maximum qu'il souhaitait emprunter. Mais la tension des marchés s'est fait sentir, l'obligeant à concéder des taux d'intérêt en hausse.