1,27 dollar. Au lendemain de l'échec de la formation d'un gouvernement en Grèce, l'euro a atteint, mercredi 16 mai, à son plus bas niveau depuis le 16 janvier. 

Les investisseurs s'inquiètent de l'instabilité politique en Grèce, où de nouvelles élections auront lieu d'ici à la fin juin. Aucun gouvernement de coalition n'a pu être formé à l'issue des tractations suivant les élections du 6 mai.

Ce scrutin a vu les Grecs laminer les deux piliers du système politique du pays, la Nouvelle-Démocratie (droite) et le Pasok (socialiste), deux partis sanctionnés pour l'austérité imposée et dictée par les créanciers d'Athènes en échange des prêts internationaux pour éviter la faillite du pays. Cette incertitude politique a ravivé la crainte d'une éventuelle sortie du pays de la zone euro, dont les conséquences semblaient difficiles à anticiper.