Le FMI s'est indirectement invité dans la campagne présidentielle française à cinq jours du premier tour. La croissance en France devrait être plus faible en 2013 selon le Fonds monétaire international, ce qui risque de compliquer la tâche au futur président.

Le Fonds pense dans son "Moniteur des finances publiques", publié mardi 17 avril, que le déficit public de la France devrait s'établir à 4,6% du PIB en 2012 et à 3,9% en 2013, loin de l'objectif de 3% fixé par le gouvernement. Les explications de la rédaction de France 2.

les prévisions de baisse des déficits sont trop optimistes en France
les prévisions de baisse des déficits sont trop optimistes en France (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)