Tout ce qu'il faut savoir sur les vignettes anti-pollution à Paris

A partir du 16 janvier 2017, des vignettes anti-pollution seront obligatoires pour circuler dans la capitale. Et les Parisiens ne sont pas les seuls concernés.

Tout véhicule circulant à Paris devra avoir une vignette anti-pollution à partir du 16 janvier 2017.
Tout véhicule circulant à Paris devra avoir une vignette anti-pollution à partir du 16 janvier 2017. (Ministère de l'environnement)
avatar
franceinfo avec AFPRobin PrudentFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les vignettes automobiles sont de retour. Collées sur le pare-brise des voitures ou sur la fourche des motos, elles doivent permettre d'identifier les véhicules en fonction de leur niveau de pollution et seront obligatoires à Paris (intra-muros et hors périphérique) à partir du 16 janvier 2017.

L'objectif : adapter le trafic en cas de pic de pollution à Paris. Avec ce système, la circulation ne sera autorisée qu'à certaines catégories de vignettes et de véhicules en fonction de l'ampleur du pic.

Comment fonctionnent ces vignettes ?

De la voiture électrique au camion, il existe six niveaux de vignettes "Crit'Air". Tous les véhicules électriques et ou à hydrogène devront coller une vignette verte qui leur donneront droit à un stationnement gratuit. Les cinq niveaux de vignettes suivants sont répartis selon la date de première immatriculation du véhicule, ainsi que le type de carburant utilisé.

Quels sont les premiers véhicules concernés par des limitations de circulation ?

Depuis le 1er juillet 2016, les camionnettes et véhicules individuels mis en circulation avant le 1er janvier 1997 ainsi que les deux-roues motorisés antérieurs au 1er juin 1999 sont interdits à la circulation en semaine de 8 à 20 heures, dans Paris intra-muros. Ils ne possèdent pas de vignette spécifique. A partir du 1er juillet 2017, ces restrictions concerneront aussi les véhicules de vignette 5.

Sont-elles obligatoires pour tout le monde ?

Tous les automobilistes, qu'ils habitent à Paris ou qu'ils y viennent même occasionnellement, devront avoir une vignette pour rouler dans les rues de la capitale à partir du 16 janvier 2017. Au total, cela concerne quelque 600 000 véhicules circulant chaque jour à Paris.

Seules exceptions : les véhicules d'urgences, les véhicules de collection qui détiennent une carte grise de collection, et, pendant un certain temps, les véhicules approvisionnant les marchés parisiens. Les taxis, comme les autres, devront se soumettre à la mesure.

Où peut-on acheter ces vignettes ?

Pas besoin de prendre sa voiture pour aller acheter le petit autocollant. La vignette est disponible uniquement en ligne, sur le site certificat-air.gouv.fr. Le certificat est fabriqué sur demande, en rentrant son numéro d'immatriculation. Une fois la commande validée, le demandeur reçoit par mail un récépissé attestant la catégorie de son certificat. Enfin, la commande est expédiée au domicile de l'automobiliste. 

Le prix est le même pour toutes les vignettes, 4,18 euros.

Quelles sont les sanctions encourues en cas de non-respect de ces règles ?

Aucune contravention n'est prévue en cas de défaut de vignette. Mais la ville de Paris compte sur la "lassitude" de l'automobiliste qui serait alors sans cesse arrêté pour vérifier que son véhicule est bien autorisé à circuler.

Par contre, les conducteurs en infraction, qui roulent dans un véhicule concerné par une interdiction de circulation, risqueront une amende de 68 euros pour les automobiles et de 135 pour les poids lourds.

Les contrôles seront "visuels", mais des systèmes automatisés, comme la lecture automatique des plaques, sont à l'étude.

Est-ce que la mairie de Paris propose des alternatives ?

Pour atteindre l'objectif du plan anti-pollution, la mairie de Paris propose aussi des aides aux Parisiens qui veulent abandonner leur voiture, désormais interdite de circulation. Une subvention de 400 euros est prévue pour un forfait Navigo et un abonnement annuel à Velib' ou l'achat d'un vélo électrique.

Le nombre de places des parkings relais dans les gares d'Ile-de-France devrait aussi être augmenté.

Est-ce qu'il y a des vignettes dans d'autres villes françaises ?

Un dispositif similaire a été lancé à Grenoble, et dans 48 communes de l'agglomération iséroise, début novembre. Quelque 20 000 certificats avaient déjà été commandés à la mi-novembre, selon un responsable de la communauté d'agglomération.

Pour booster les ventes, trois tickets de transports en commun sont offerts au moment des pics de pollution à tous ceux qui ont acheté leur vignette.