Renault : des clients s'estiment trompés

Après les révélations sur les soupçons de triche organisée sur les tests antipollution des véhicules diesel Renault, les propriétaires de véhicules de la marque veulent porter plainte.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Soupçonné d'avoir triché sur les niveaux de pollution de ses véhicules, Renault pourrait devoir rendre des comptes à ses clients. Selon la répression des fraudes, le constructeur aurait affiché des taux de pollution artificiellement bas. Certains propriétaires se sentent lésés. Si la justice condamne l'entreprise, les consommateurs pourraient se retourner contre la marque.

Des clients contactent des avocats

En 24 heures, un avocat qui représente déjà des particuliers dans l'affaire Volkswagen a été contacté par près d'une quarantaine de clients Renault. "J'ai reçu un certain nombre de demandes, de questions de la part de propriétaires de Renault qui s'interrogent pour savoir s'il y a matière aujourd'hui à agir en justice ou pas", déclare l'avocat Charles Constantin Vallet. Comme pour Volkswagen, l'avocat pourrait réclamer un dédommagement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une devanture de garage Renault à Saint-Herblain (Loire-Atlantique), le 15 janvier 2016. 
Une devanture de garage Renault à Saint-Herblain (Loire-Atlantique), le 15 janvier 2016.  (LOIC VENANCE / AFP)