Pollution : ruée sur les vignettes

À Paris, dès la semaine prochaine, en cas de pic de pollution, les véhicules devront être munis d'une pastille de couleur pour circuler. Près d'un million de vignettes ont déjà été commandées sur le site du ministère de l'Écologie.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

À partir du 16 janvier, ces vignettes seront obligatoires. Elles indiquent le niveau de pollution de chaque véhicule. Pour l'instant, 950 000 demandes ont déjà été effectuées, selon le ministère de l'Écologie et certaines sont même déjà collées derrière les pare-brise. Les vignettes sont classées par couleur, du plus sombre au plus clair.

Des restrictions appliquées dans les grandes villes

Les véhicules diesel d'avant 2001 sont classés gris foncé, catégorie cinq, la plus polluante. Jusqu'au moteur à essence d'après 2011, couleur violette, numéro un. En cas de pics de pollution, ces vignettes permettront aux véhicules les moins polluants de rouler, les plus sales resteront aux garages. Des restrictions qui seront appliquées dans un premier temps à Paris, Lyon et Grenoble puis dans plusieurs grandes villes de France.
Le JT
Les autres sujets du JT
Les vignettes correspondent à différents niveaux de pollution des voitures.
Les vignettes correspondent à différents niveaux de pollution des voitures. (JEAN-FRANCOIS FREY / MAXPPP)