Plan climat : la révolution automobile est-elle faisable ?

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté ce jeudi 6 juillet son plan climat, qui prévoit notamment la fin des véhicules diesel et essence d'ici à 2040.  

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour mettre en place la transition écologique, Nicolas Hulot a développé six grands thèmes. Parmi ces thématiques environnementales: la révolution automobile. L'objectif : l'arrêt des ventes de véhicules diesel et à essence d'ici 2040. Pour acquérir un "véhicule propre", une prime sera créée.

Mais cela est-il possible ?

Insuffisances de bornes de rechargement, manque d'autonomie, les obstacles sont nombreux. Toutefois, Jean- Éric Raoul, le rédacteur de l'Auto-Journal, reste positif: "ça nous laisse quand même beaucoup de temps surtout qu'on a vu les progrès qui ont été réalisés par l'industrie automobile sur les voitures électriques ou "propres". Ce n'est pas complètement idéaliste." Pour les écologistes, cette révolution est une bonne nouvelle. Elle doit s'accompagner d'un changement de mentalité. La concurrence entre constructeurs automobiles s'annonce quant à elle très vive.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures électriques dans Paris, en juin 2015
Des voitures électriques dans Paris, en juin 2015 (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)