Coup de pouce pour rouler plus vert en 2017

Parmi les mesures qui vont rentrer en vigueur à partir de l'année 2017, plusieurs concernent les automobilistes et la pollution émise par leurs véhicules.

Pompe à essence, le 4 mars 2016 à Paris. (Photo d\'illustration)
Pompe à essence, le 4 mars 2016 à Paris. (Photo d'illustration) (THOMAS SAMSON / AFP)
avatar
franceinfoGuillaume GavenRadio France

Mis à jour le
publié le

Chaque nouvelle année apporte son lot de nouveautés. Le commun des automobilistes n'y échappe pas. Pour 2017, plusieurs dispositions vont directement toucher le porte-monnaie.

Le carburant continue d'augmenter

C'est la fin de la prime au diesel. La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques évolue. Le litre de gasoil augmente d'un centime, celui de l'essence diminue d'autant. Néanmoins, cette variation semble marginale comparée à la hausse attendue suite à la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de baisser la production de pétrole, afin de soutenir le prix du baril. L'accord doit entrer en vigueur le 1er janvier 2017.

De nouvelles mesures contre la pollution de l\'air.
De nouvelles mesures contre la pollution de l'air. (VISACTU)

Aides aux véhicules propres

Désormais, les entreprises n'ont plus aucun intérêt à s'équiper de véhicules diesel. Elles peuvent récupérer, progressivement, la TVA avec un modèle essence. Pour les particuliers, la donne ne change pas. Ceux qui remplacent leur diesel de plus de 10 ans par une voiture électrique continuent de profiter du superbonus gouvernemental de 10 000 euros. La nouveauté du 1er janvier, c'est un bonus de 1 000 euros pour acheter des deux ou trois roues électriques. Jusque-là, il n'existait aucune disposition.

Jamais sans ma vignette

La vignette sera obligatoire pour rouler dans Paris intra-muros à compter du 16 janvier. La mesure est mise en place indépendamment de toute alerte. Six catégories ont été définies en fonction du niveau de pollution du véhicule.

Cette vignette, baptisée Crit'air, devrait avoir de beaux jours devant elle. Lyon et Grenoble l'ont rendue obligatoire en cas de pic de pollution. Près d'une dizaine de villes devraient suivre en 2017.