Deux nouveaux témoignages évoquent des dysfonctionnements sur le Renault Espace 5

Le Renault Espace 5 est visé par deux nouveaux témoignages. Dans les deux cas, les véhicules se sont mis à avancer sans personne au volant, alors qu'ils étaient à l'arrêt, selon leur conducteur. Ces deux affaires font suite à un premier cas identique, qui s'est produit en 2015.

Renault Espace V
Renault Espace V (JOHAN BEN AZZOUZ / MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Deux nouveaux témoignages, dévoilés par France Inter, évoquent de possibles  dysfonctionnements sur le Renault Espace 5. A chaque fois, affirment les témoins, la voiture a redémarré et roulé toute seule. Un homme a été légèrement blessé.

Dans le premier cas, la voiture s'est mise à avancer sans conducteur, alors qu'elle était à l'arrêt. Elle a percuté un homme, lui passant sur les jambes, avant d'être stoppée par son propriétaire.

Dans le second cas, au mois de mai 2016, le conducteur est descendu de la voiture après l'activation du système de START AND GO, qui coupe le contact du véhicule lorsque celui-ci est à l'arrêt et l'embrayage au point mort. Le Renault Espace 5 a redémarré, fait quelques mètres, avant là aussi d'être stoppé par son propriétaire. Pas de blessé ou de dégâts à déplorer pour cet incident. Aucun protagoniste de ces deux cas n'a déposé plainte.

Un précédent en 2015

Ces deux possibles dysfonctionnements font suite à une affaire similaire qui s'est produite en 2015. Le Renault Espace 5 avait fini sa course au bord d'un précipice avec une fille de huit ans à bord. Le propriétaire avait déposé une plainte dont l'audience est prévue le mardi 27 septembre à Nanterre (Hauts-de-Seine). Un procès devrait avoir lieu au printemps.