SOCIAL – "On a passé de mauvaises vacances", "on revient pas motivés". Le climat est lourd pour une rentrée pleine d'incertitudes : après un mois de vacances et une semaine de chômage partiel, les ouvriers de l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ont repris mardi 4 septembre le chemin de l'usine, déterminés à se battre mais sans illusions sur leur avenir.

"Le travail a repris aussi normalement que possible. Les ateliers tournent normalement", a précisé à l'AFP une porte-parole de la direction du site. Les premiers sont arrivés vers 6 heures sur l'immense parking de l'usine automobile qui emploie quelque 3 000 salariés. Avant de passer les portiques, beaucoup ne cachent pas leur inquiétude en cette journée de reprise.

Les salariés de PSA arrivent sur le site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), mardi 4 septembre 2012.
Les salariés de PSA arrivent sur le site d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), mardi 4 septembre 2012. (MARTIN BUREAU / AFP)