Achat de voitures d'occasion : attention aux arnaques

Parmi les plus grosses transactions entre particuliers se trouvent les ventes de voitures d'occasion. Une nouvelle offre de paiement sécurisé est disponible.

Voir la vidéo
France 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ne pouvant plus payer son crédit automobile, Marie Corréia a passé une annonce pour vendre sa voiture. Elle a remis devant son garage les clés de son véhicule en toute confiance.
"Les papiers, pour moi, étaient vrais, tout était vrai. J'étais contente de solder mon crédit, j'étais ravie. Je vais pouvoir passer à autre chose. Je suis passée à autre chose, mais pas dans le bon sens", raconte-t-elle au micro de France 2.
En échange de sa voiture, elle a obtenu un chèque de banque qui avait été volé à la Caisse d'épargne avant d'être falsifié. Résultat : l'encaissement a été refusé.

Une alternative aux chèques de banque

L'arnaque au chèque de banque est de plus en plus fréquente. Ce qui se développe le plus est le détournement de vrais chèques. Après avoir repéré une annonce de véhicule, l'escroc peut à son tour en publier une similaire et appâter un vrai client.
Il lui demande alors une copie d'un chèque de banque pour garantir son futur achat. Muni des informations bancaires, l'escroc peut alors les recopier et les communiquer au vendeur initial, avant de repartir avec la voiture.
Mais il existe des solutions. La société Depopass propose une alternative aux chèques de banque en sécurisant les fonds sur un compte internet. Sur ce site, acheteurs et vendeurs peuvent voir la présence réelle des sommes bloquées pour l'achat d'un véhicule. Un code envoyé à l'acheteur déclenche alors le paiement réel et valide la vente. La sécurisation se paye : 99 euros de commission pour tout achat inférieur à 10 000 euros.

Le JT
Les autres sujets du JT